FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 mai 2012

Jamal Abu Rihan, un blogueur palestinien, a passé 36 jours dans les geôles de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie parce qu’il réclamait sur Facebook la fin de la corruption.

Son emprisonnement avait été décidé par Ahmed al-Mughn, le procureur de l’Autorité Palestinienne, car le blogueur avait créé un groupe sur Facebook « le peuple (palestinien) veut l’arrêt de la corruption (du gouvernement palestinien) »

Aucun média ne s’est risqué à relayer l’emprisonnement arbitraire du blogueur, car il est de mise de présenter les Palestiniens comme des victimes du régime israélien, et non comme les bourreaux de leur propre peuple, ce qui sèmerait le doute sur la propagande anti-israélienne.

Relâché samedi dernier, il a déclaré au journal Al-Quds Al-Arabi basé à Londres que son interrogatoire était axé principalement sur ses activités sur Facebook.

Abou Rihan, qui a été libéré la semaine dernière, a été arrêté dans le cadre de la terrible répression que l’Autorité Palestinienne mène contre les journalistes, les blogueurs et les utilisateurs de Facebook qui osent dénoncer la corruption du régime de Mahmoud Abbas, ou qui critiquent les dirigeants palestiniens.

« Il n’y avait aucune raison que je reste en détention pendant plus d’un mois, car ils m’ont seulement accusé de « délit » – une accusation qui se traduit généralement par la libération sous caution après un ou deux jours » a déclaré Abou Rihan.

« La plupart des questions (qui m’ont été posées étaient) centrées autour de mon activité sur Facebook, » explique Abou Rihan au quotidien Al-Quds Al-Arabi. « Cela confirme que j’ai été arrêté simplement parce que je suis un blogueur »

La chance de ce blogueur palestinien est qu’il n’avait jamais nommément accusé aucun responsable palestinien de corruption. « J’ai été écrit sur ​​le phénomène de la corruption », at-il ajouté. « Je n’ai accusé personne (en particulier) d’être corrompu. »

 Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz