FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 23 mai 2012

Par Jean-Jacques Rougemont

Gil Taïeb se veut le champion du militantisme israélo-israélien. Il a fait un lobbying intensif auprès de quelques ambassadeurs à la retraite, qui se sont fendus d’une lettre de recommandation et d’un chèque en blanc.

Aucun d’entre eux ne l’a mis sur la voie des réels besoins d’Israël, en matière de communication et d’alliances. Aux postes qu’ils occupaient, ces ambassadeurs sont, pourtant, hautement responsables de la mauvaise communication israélienne.

Dans un bulletin de campagne, Emmanuelle Adda, sa chargée (d’erreurs) de communication, s’attaque à Eric Véron, suppléant de Philippe Karsenty.

Sectaire, elle s’en prend au Parti Libéral Démocrate et aux Parti Chrétien Démocrate, dont elle conteste les convictions. Elle prône le clivage et le choix délibéré pour l’isolationnisme de son candidat. Ses écrits, blessants pour les autres, braquent les électeurs non-Israéliens, comme indignes d’être représentés à l’Assemblée. Elle vante le choix d’Avi Zana comme suppléant, dont la fonction exclusive est de venir en aide aux Français qui s’installent en Israël, et à aucun autre Français de l’étranger. Le clan Taïeb se mure dans l’autisme politique judéo-centré. La pire publicité qui soit pour Israël.

De plus, se consacrant essentiellement au volet social, Gil Taïeb se comporte en « petit blanc de Diaspora » venant apporter la civilisation chez ces pauvres Israéliens, incapables de s’en sortir par eux-mêmes. Or, Israël est un modèle économique pour l’Europe en crise, et ce serait plutôt en sens inverse qu’il faudrait organiser les échanges.

Gil Taïeb ignore que les menaces concernent l’ensemble de la civilisation. Il ignore qu’on peut être de tradition libérale, juive laïque ou chrétienne, mais également inquiet des risques islamistes pour l’Europe ou de la crise grecque. Par son programme ségrégatif (et fier de l’être), le clan Taïeb va à l’encontre des valeurs « d’humanisme » qu’il prétend défendre, et donc contre les intérêts d’Israël.

A l’heure de la mondialisation, Israël démultiplie, en effet, les partenariats stratégiques :

Avec la Grèce, Chypre (pétrole et gaz pour l’Europe de demain), l’Italie (l’aviation israélienne y mène des manœuvres de longue distance, le high-tech, etc.).

Avec l’Asie Centrale turcophone et du sud-est.

Avec l’Amérique chrétienne et libérale…

La candidature Taïeb est profondément monolithique, clivée, inadaptée à la réalité d’Israël et à la face méridionale de l’Europe. Taïeb, c’est le militantisme des dinosaures qui date de l’ère Ben Gourion. Ses principaux soutiens ont une guerre de retard : celle des images, qu’ils ont perdue. Lui-même fait preuve d’un aveuglement préjudiciable, sans vision pour surmonter les crises politico-économiques de la région. Son positionnement apolitique, quoi que bien teinté de gauche, débouche sur l’isolement.

© Jean-Jacques Rougemont

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz