Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mai 2012

« Les pays qui sont en faveur des eurobonds devraient dévoiler (à leurs citoyens) comment ces instruments financiers vont entamer leur souveraineté fiscale », a déclaré aujourd’hui le président de la Bundesbank.

« La mise en commun des dettes est juste la face visible, tandis que le fédéralisme en est la face cachée. Les gouvernement qui sont en faveur (des eurobonds) « oublient » de le révéler », ajoutait Jens Weidmann.

« les Eurobonds ont pour conséquence de transférer encore plus de pouvoirs des Etats Européens vers un gouvernement national à Bruxelles » détaillait le Président de la Bundesbank et membre conseil de la Banque Centrale Européenne, qui déclare vertement être « de plus en plus irrité par les discussions sur les Eurobonds ».

« Même dans les pays dont les gouvernements demandent les eurobonds, la France par exemple, je ne vois pas de débat public ni de soutien public pour le transfert de la souveraineté nationale qui sera nécessaire après un tel choix. Et pourtant, c’est précisément le débat que nous devrions avoir » ajoute Weidmann.

Le Président Hollande veut forcer l’adoption de l’Eurobond, c’est à dire mettre en commun toutes les dettes de l’Europe, afin de pouvoir emprunter de nouveau, mais l’Allemagne est opposée à ce choix, car cela retire aux gouvernements la pression de faire les réformes qui s’imposent et de s’appliquer de l’auto-discipline.

Il est intéressant de constater que le nouveau Président Français, qui promet d’écraser la finance mondiale, se soit si vite tournée vers elle pour obtenir ses eurobonds, et que c’est précisément la finance mondiale qui lui rappelle que sa démarche piétine l a démocratie que son poste incarne.

Ce que le Gouverneur de la Banque Centrale Allemande ignore – mais comment pourrait-il le savoir – c’est que les socialistes (et ceux qui ont voté pour François Hollande), sont autant attaché au respect du processus démocratique, même pour un thème aussi fondamental que la souveraineté de la France, que moi de ma première chemise.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.rte.ie/news/2012/0525/bundesbank-chief-takes-aim-at-eurobond-debate.html
http://www.reuters.com/article/2012/05/25/us-eurozone-eurobonds-bundesbank-idUSBRE84O0FJ20120525
http://www.dw.de/dw/article/0,,15977530,00.html

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz