Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 juin 2012

 Le 4 avril 2012, je publiais (1) que le fils d’une certaine Valérie Trierweiler avait été arrêté par la police à la sortie de son lycée Claude Bernard, situé dans le 16e, le quartier très bourgeois de Paris, pour détention d’une quantité (non précisée) de Haschich.

Selon le site Staragora (2), le rejeton aurait été gardé plusieurs heures au commissariat avant d’être libéré.

Toujours selon le même site, l’avocat de la famille, et le père de l’enfant Denis Trierweiler, ont refusé de répondre au journaliste qui souhaitait en savoir plus.

L’information n’a jamais été reprise par aucun journaliste, ce qui ne surprendra personne, mais elle n’a jamais démentie, aussi je la tiens pour vraie.

Et je me demande si la légalisation du Cannabis ne sera pas une loi sur mesure qui arrangera bien le fils de Valérie Trierweiler. Les précédents ne manquent pas…

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.dreuz.info/2012/04/mieux-vaut-dealer-de-la-drogue-a-gauche-que-jeter-des-tomates-a-droite/
(2) http://www.staragora.com/news/curieuse-affaire-de-drogue-douce-autour-du-fils-de-valerie-trierweiler-la-compagne-d-hollande/440737

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

44
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz