FLASH
[20/11/2018] Bruxelles : Attaque terroriste islamique au couteau contre un policier. Le terroriste a été neutralisé  |  Un rappel contre la désinformation: en 2010, Obama a perdu 63 sièges à la Chambre des représentants et 9 au Sénat – Trump n’en a perdu que 37, et gagné 3 au Sénat  |  [19/11/2018] L’acharnement judiciaire commence : les Démocrates poursuivent #Trump pour faire annuler sa nomination du nouveau ministre de la Justice  |  Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 13 juin 2012

Je ne sais comment s’achèvera la représentation du spectacle des Branquignols qui se tient actuellement en duplex, entre l’Elysée et La Rochelle, mais je n’y vois, pour l’heure, que des perdants et une avarie dont la présidence Hollande aura du mal à se remettre.

François Hollande avait déjà l’image d’un Président faible et mou, dominé par des femmes fortes. Aujourd’hui, il n’est plus faible et mou, il est ridicule. Il n’est pas dominé par une femme forte : il est traité par une femme comme une serpillière.

Valerie Trierweiller, déjà surnommée dans la presse internationale le rottweiler de l’Elysée montre de jour en jour que le surnom n’est pas usurpé. Après avoir menacé ou fait licencier des journalistes, après s’en être pris à Julien Dray, cette charmante dame se permet d’envoyer un pied de nez gigantesque au visage de son compagnon.

A ce rythme, elle enterrera François Hollande dans quelques mois, et elle songera à une carrière façon Eva Peron en Argentine. On peut penser d’ailleurs que c’est elle qui exerce le réel pouvoir et que c’est la vraie signification du portrait officiel. Le résident de l’Elysée se promène dans le jardin pendant que dans le bâtiment, madame s’occupe des choses sérieuses.

Le problème est que madame n’a pas été élue au suffrage universel, et qu’il y a donc usurpation.

La fonction de première dame n’existe pas. La fonction de première concubine ou de maîtresse en chef n’existe pas non plus. La fonction de dominatrice à talons aiguilles acérés et fouet de cuir existe encore moins.

Si madame Trierweiller a des comptes à régler en privé avec Ségolène Royal, qu’elle les règle en privé. En les réglant en public et en venant contredire François Hollande, elle montre qu’elle n’a que faire du respect dû non pas à l’homme mais à la présidence de la République et au pays lui-même.

Si François Hollande accepte d’être traité ainsi, cela montre qu’il est absolument indigne d’occuper la fonction qu’il occupe et qu’il n’a lui-même aucun respect pour la présidence de la République et pour la France.

S’il n’est pas capable de tenir son couple ou le tient comme un masochiste qui jouit de se faire humilier, cela montre qu’il n’est pas capable de tenir quoi que ce soit et que les humiliations vont s’accumuler désormais.

Ce n’est pas un Président normal, en tout cas, non, ou alors la normalité à la française a bien changé. La France a échappé à Dominique Strauss-Kahn, l’échangiste priapique brutal : si c’est pour tomber sur les relations entre Cruella et son souffre-douleur, ce sera le signe que nous sommes en chute vertigineuse.

Je ne suis pas socialiste. J’ai même une horreur pour tout ce qui est socialiste. Je n’attendais rien de bon de François Hollande. Je n’avais pas grande opinion de madame Rottweiler, mais là, cela commence à dépasser mes pires cauchemars.

Je n’ai pas davantage de sympathie pour la cruche du Poitou et pour son stage de parachutisme électoral au-dessus de La Rochelle, mais si elle devait perdre à cause d’une morsure de Rottweiler et parce que c’est son ancien compagnon qui porte la laisse, le collier et la muselière, je trouverais cela absolument lamentable.

Je ne connais pas monsieur Falorni et je n’ai aucune envie de le connaître. Mais s’il devait être élu parce que madame Rottweiler a un compte à régler avec Ségolène Royal et parce que l’UMP n’a pas même été capable de présenter un candidat ayant un minimum de crédibilité, ce ne serait pas une élection de député, mais la désignation de celui qui porte la chandelle dans une sordide scène de ménage à trois.

Décidément, il y a quelque chose de pourri, d’avarié et de déliquescent dans la société française.

La maison en arrière fond est en train de brûler. Les acteurs qui s’agitent sur l’avant scène sont de grotesques et inquiétants histrions. On pourrait en rire si ce n’était pas aussi tragique.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz