FLASH
[20/10/2017] Le Hamas à Trump : « Israël, nous voulons l’anéantir, pas le reconnaître » et les médias feignent de ne pas entendre  |  [19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 15 juin 2012

Michel Garroté – La chancelière allemande Angela Merkel – injustement attaquée, notamment par certains politiciens français, pour sa défense de simple bon sens de la rigueur -, réagit aujourd’hui vendredi, en déplorant le manque de confiance en la zone euro et en mettant en garde contre la médiocrité de certaines attitudes et prises de positions. Angela Merkel déplore – à juste titre – le manque de confiance entre les acteurs de la zone euro. Manque de confiance qui ne peut être résolu qu’en s’attaquant aux racines de la crise, à savoir l’endettement et les écarts de compétitivité, estime Angela Merkel. « Il y a un faux débat qui est apparu opposant la croissance et la rigueur budgétaire ; c’est n’importe quoi », explique-t-elle. Mentionnant le prochain sommet du G20 au Mexique, elle rappelle que l’Allemagne ne se laisse pas convaincre par des solutions rapides comme les euro-obligations ou l’introduction d’un fonds commun de garanties bancaires en Europe.

Le danger des propositions précipitées de mutualisation de la dette, ce danger est qu’il occulte les différences objectives de niveau économique entre les pays en nivelant les taux d’emprunt des Etats, précise Angela Merkel. « Celui qui occulte cela finit dans la médiocrité. Et la médiocrité ne doit pas devenir l’étalon » de la zone euro, déclare Angela Merkel. Elle évoque en passant son voisin français et elle appelle à observer l’évolution du coût du travail en France et en Allemagne. « Il n’y aura pas de bonne union économique et monétaire sans union politique », rappelle-t-elle, ajoutant : « Je ne peux pas vouloir des euro-obligations et refuser tout contrôle ». Elle plaide pour un légitime contrôle budgétaire dans la zone euro permettant à la Cour européenne d’invalider des budgets nationaux trop déséquilibrés. Le futur de l’Europe « se décide dans ces prochains mois, cette année », conclut Angela Merkel.

Ces derniers mois, des politiciens, notamment grecs et français, ont tenus des propos germanophobes particulièrement insultants et démagogiques. Angela Merkel a des comptes à rendre à sa coalition gouvernementale, à son Parlement et à ses citoyens. Elle ne pouvait donc pas rester indéfiniment silencieuse face aux incessantes poussées de germanophobie en cours dans certains pays au demeurant maintenus à flots avec l’argent des contribuables allemands.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de ce blog

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz