FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 juin 2012
Alicia Champlon – abattue à bout portant

Abdallah Boumezzar, un musulman modéré de 30 ans, a abattu de plusieurs balles dans la tête à bout portant Alicia Champlon, une adjudante de 29 ans, et Audrey Berthaut, maréchal des logis-chef, 35 ans, mère de deux filles de 5 et 13 ans à Collobrières dans le Var.

 
Alicia Champlon
Audrey Berthaut

Les deux femmes, en poste à Pierrefeu (Var), étaient intervenues pour régler un différend à la suite du vol d’un sac à main.

Tout débute par un cambriolage dont une habitante du village est victime dans la soirée de dimanche.

Un habitant avait aperçu un individu résidant dans le village avec un sac volé. La gendarmerie est aussitôt alertée, deux femmes de la brigade territoriale de Pierrefeu se rendent au domicile de l’individu suspecté du vol.

Une bagarre éclate, celui-ci assomme une des gendarme avant de lui subtiliser son arme.

Remarquant qu’elle porte un gilet pare-balles, il lui tire plusieurs balles dans la tête à bout portant. Puis, il poursuit la deuxième femme gendarme qui avait pris la fuite dans la rue. Il l’abat, froidement. Puis il prend la fuite avec sa concubine.

La section opérationnelle du GIGN les arrêtera vers 3 heures du matin dans une ruelle du village.

Si cet homme est l’avenir de la France, il y a lieu de le relâcher au plus vite, que fera la France sans lui.

Ces deux femmes sont mortes de la défaillance flagrante de la justice. Et lorsque François Hollande a déclaré qu’ « à travers ce drame, c’est la République qui est atteinte », c’est le rôle du juge dans la protection des gens qui pose problème.

C’est au juge de mettre les prédateurs hors d’état de nuire, et ils ne le font pas, pour des raisons idéologiques où les criminels sont considérées comme les victimes de la société.

Abdallah Boumezzar est un multirécidiviste.

Il comparaissait mercredi devant le tribunal correctionnel de Toulon pour violences contre sa mère.

Il était bien connu de la justice pour des faits de violences, et était déjà sous le coup d’une peine de deux ans fermes. Avant cela, il avait été condamné en 2002 à 30 mois de prison ferme pour trafic de drogue. Pourtant le juge a préféré « une mise à l’épreuve et une obligation de soins », et l’avait remis en liberté (avec interdiction de se rendre au domicile de sa mère), sans quoi les deux gendarmes seraient encore en vie, et les deux petites filles de 5 et 13 ans auraient encore une maman.

Nous sommes de tout cœur et présentons nos condoléances aux familles détruites et à ces deux petites filles rendues orphelines par la nonchalance des juges.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/06/18/97001-20120618FILWWW00686-collobrieres-le-suspect-a-echappe-a-la-prison.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz