FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 19 juin 2012

Michel Garroté – Sarkozy a siégé pour la première fois ce matin, mardi 19 juin 2012, au Conseil constitutionnel. Concrètement, Sarkozy a participé à « l’examen » de deux questions prioritaires de constitutionnalité (QPC). Un individu présent sur les lieux a déclaré : « La présence de Nicolas Sarkozy a bien sûr surpris tout le monde mais, après ce moment de surprise, la séance s’est déroulée normalement » (Sarkoing s’invite, ce qui est son droit d’ex-président ; mais sans s’annoncer, ce qui est hautement maladroit). Tous les « Sages » étaient présents à cette séance à l’exception de Giscardus qui ne vient jamais pour les QPC vu qu’il s’en tape ; et à l’exception de Chiracouille, absent pour cause de désordre neurologique présumé.

La séance s’est déroulée de 09:00 à 11:00, puis les « Sages » se sont retirés pour délibérer. Interrogé à l’issue de la séance, Jean-Louis Debré, Président du Conseil constitutionnel, a indiqué que l’audience s’était très bien passée et que les « Sages » avaient examiné des « affaires » intéressantes (pour ce qui est des « affaires », j’en connais tout plein qui sont intéressante). Le chiraquien Debré a souligné que la salle d’audience était pleine, comme à chaque examen d’une QPC, ce qui accessoirement explique la présence de Sarkozy, en quête d’apparitions publiques.

Outre les trois ex-présidents Giscard, Chirac et Sarkozy, neuf autres « Sages » sont membres du Conseil constitutionnel : trois nommés par le président de la République, trois par le président de l’Assemblée nationale et trois par le président du Sénat.

Les ex-présidents de la République devenus membres du Conseil constitutionnel touchent une rente à vie d’ancien président de 6000 euros par mois et un salaire de membre du Conseil constitutionnel de 11’500 euros par mois. Au total, Sarkozy, après cinq ans de présidence, vit donc avec un revenu annuel de 210’000 euros, sans compter les gains obtenus par le biais d’autres activités, tel par exemple avocat d’affaire ou membre de conseils d’administration de sociétés. Sans oublier la fortune de son épouse chiffrée à plusieurs millions d’euros.

Dans une récente interview, Jean-Louis Debré avait rappelé, à toutes fins utiles, qu’il ne tolérerait pas l’utilisation de la salle d’audience publique du Conseil constitutionnel, par quiconque, pour y faire des déclarations politiciennes, à l’adresse des médias. Espérons que cette fois Sarkozy ait compris le message.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de ce blog

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz