FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 juin 2012

Crispation extrême, hier à Bethlehem. Vladimir Poutine a eu du mal à avaler la pilule que lui a réservé Mahmoud Abbas.

Tout est symbole, dans le monde arabe, et Abbas a très mal vécu le triple affront de Vladimir Poutine.

1- il a visité Israël AVANT de lui rendre visite à lui, Mahmoud Abbas, en Judée.

2- Poutine a déclaré, au Kotel (1) : « on peut voir comment le passé Juif est gravé dans la pierre de Jérusalem », ruinant d’une phrase les efforts palestiniens déployés pour rayer l’histoire et les liens du peuple Juif avec sa terre et avec Jérusalem.

3- Poutine a rappelé, lors de sa visite en Israël, que plus d’un million de Russes vivent en Israël, et qu’il ne laissera aucune entité ou organisation les mettre en danger.

Ainsi donc le chef de l’Autorité Palestinienne a surpris et choqué Poutine en baptisant une rue de Bethlehem de son nom. En Russie, c’est aux morts que l’on réserve cet honneur.

Poutine, après sa visite chez les palestiniens, et depuis la Jordanie, a reconnu qu’il s’est senti « un peu perdu » quand Abbas a publiquement annoncé le nom de la rue.

« J’aimerai bien vivre un peu plus vieux » a déclaré Poutine mi figue mi raisin. « En général, je suis informé à l’avance, et ce qui s’est passé était tout à fait inattendu. Pour être honnête, j’ai été un peu perdu, mais il n’y avait rien à faire, car je n’ai pas voulu insulter Abbas en protestant ».

Selon une source proche de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas a interprété la visite de Vladimir Poutine au Kotel (mur des lamentations) de Jérusalem comme une reconnaissance tacite de la souveraineté d’Israël sur le lieu saint.

Quelle que soit l’idée que l’on se fait des objectifs, pensées et arrière pensées, froids calculs et buts stratégiques poursuivis par Vladimir Poutine dans la région, il sera bien difficile de soutenir que le président Russe ne gardera pas un goût très amer de sa visite chez ceux dont il soutient la création d’un Etat dans toutes les instances internationales, ni qu’il restera insensible à la comparaison des accueils respectifs en Israël et par les Palestiniens. Vladimir Poutine a un amour propre « bien » proportionné.

Par ailleurs, et il serait bien entendu déplacé de voir le moindre rapport entre la visite de Poutine et ce fait, Israël a effectué ce matin sa première livraison de gaz issu de l’immense gisement découvert en mer Méditerranée.

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.dreuz.info/2012/06/poutine-de-visite-en-israel-critique-la-dejudaisation-de-jerusalem-par-les-palestiniens-et-lunesco/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz