Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 27 juin 2012

Comme je l’ai noté voici peu, je suis en voyage.

Lorsque je suis aux Etats Unis, je me déplace beaucoup. Je ne veux pas me limiter aux grandes villes. Je tiens au contact avec l’Amérique profonde. Je tiens aux relations avec le peuple américain en toutes ses strates et toutes ses composantes. J’apprécie à sa juste valeur la générosité, la gentillesse quotidienne et le sens des valeurs éthiques qui imprègnent encore très largement le peuple américain. Me plonger dans l’Amérique profonde me donne le sentiment de me régénérer et de me laver des miasmes délétères de la vie parisienne.

J’apprécie de faire de longs parcours aux Etats Unis, parce que seuls les longs parcours donnent un rapport à l’immensité et à l’espace qui sont si importants dans la constitution de l’esprit américain. Ouvrir les bras aux Etats Unis est les ouvrir plus grands. Etre dans l’espace américain permet aussi de comprendre comment et pourquoi le peuple américain est si attaché à la liberté individuelle et à l’idée même d’individu. J’ai choisi cette année de descendre, par la route, de New York à Miami. C’est une route de plus de deux mille kilomètres que j’ai parcourue en hiver, et elle permet alors une expérience extraordinaire. En une journée, on passe de la neige au printemps, puis du printemps à l’été tropical.

En juin, c’est différent. Il fait plus chaud à New York qu’à Miami, car New York est de climat continental, mais au fil des kilomètres, la végétation change, les êtres humains et les accents aussi. On discerne pleinement la diversité de l’Amérique et du peuple américain, mais aussi ce qui fait leur unité.

On discerne à quel point on est loin de l’Europe. Ici, en Amérique, c’est la même langue, la même culture, la même appartenance, du New Jersey à la Floride. Ce sont les mêmes grands repères, les mêmes sentiments, les mêmes rapports à la transcendance par delà les différences.

Je reviendrai dans les jours qui viennent sur les actes de violence islamique en France, sur la situation en Egypte et en Syrie, mais globalement, tout se passe comme je l’anticipais, hélas.

Je reviendrai aussi sur la campagne électorale pour la si décisive élection de novembre 2012.

Pour l’heure, je vais me rendre dans quelques uns des endroits que je préfère sur toute la surface de la terre. Calle Ocho, le quartier cubain anticastriste de Miami, le restaurant Garcia, au bord de la Miami river, pour regarder passer lentement les bateaux, puis, après avoir ete regarder tomber le soir sur le downtown depuis Jungle Island, je passerai la soirée à South Beach, le long d’Ocean Avenue, loin, décidément très loin de la France.

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz