Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 juin 2012

Lors de son séjour en Israël, Vladimir Putin (Poutine pour les Français), a souhaité se rendre au Kotel, ou mur des lamentations, l’un des pans du mur restant du temple juif reconstruit dans la capitale juive il y a deux mille ans.

C’est la troisième visite de Putin au mur, et, fort bien informé des manœuvres des arabes pour déjudaïser Jérusalem, lesquels ont contraint l’UNESCO, grâce à une majorité automatique, à faire disparaître tout lien historique entre les Juifs et leur capitale, Putin a fait, sur place, cette déclaration en apparence anodine, mais qui est tout sauf le fait du hasard : « on peut voir comment le passé Juif est gravé dans la pierre de Jérusalem ».

On attend la même déclaration de Barack Obama…

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

44
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz