Publié par Michel Garroté le 22 juin 2012

Michel Garroté – Pour le gouvernement Ayrault Two, quatre nouveaux clowns ministres délégués ont été nommés et deux ministres ont changé de portefeuille bien remplis. Delphine-Mène-en Batho devient ministre de l’Ecolototalitarisme. Elle était ministre déléguée auprès de la Garde des seaux à purin, Christiane Taubiratoublierapa. Nicole de Bricq et de Broc a été nommée ministre au Commerce extérieur déficitaire, un ministère qui n’était pas pourvu jusqu’à présent en raison du déficit précisément. Elle était ministre de l’Ecolototalitarisme dans le gouvernement Ayrault One. Thierry Le Repentis, sénateur de sa voie, devient ministre délégué à la Déformation professionnelle et à l’apprentissage de la VDM (Vie de Merde).

Anne-Marie Escoffier de Gault et Millau, sénatrice de Lave rond, a été nommée ministre déléguée chargée de la Décentralisation de tout ce qui est centralisé et de la Centralisation de tout ce qui est décentralisé. Guy Home Garot (?), député de Ma Hyenne, a été nommé ministre délégué chargé de l’Agrobenalimentairehallal. La sénatrice Helen Conway (en français « la voie des cons ») devient ministre déléguée chargée des Français de l’étranger (avec un nom pareil ça promet). Gad Elmaleh et Florence Foresti n’ont obtenu aucun portefeuille. C’est dégueulasse.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

21
0
Merci de nous apporter votre commentairex