FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 juillet 2012

On pouvait s’y attendre…

La coupe de la potiche est pleine. Trop c’est trop, et les quatre enfants de François Hollande ont sonné la fin de la récréé : ils ne veulent plus entendre parler de leur belle-deuche, Valérie Trierweiler.

Ce sont les retombées du putain de tweet de la première peste de France, mais pas seulement. La plaisanterie durait depuis des années, mais là, Valérie Trierweiler arrivée tout au sommet de l’état, ne se sentait plus.

Il y a quelques jours, en légende d’une photo du président Français à Berlin, dans le dernier livre (1) sur François Hollande illustré des notes de la première copine, Trierweiler a tiré une nouvelle flèche empoisonnée en direction de Royal : « Berlin. Le retour. Nous y étions allés ensemble en 2001 » écrit-elle, apprenant à Ségolène Royal que c’est en 2001, et non fin 2005, qu’elle lui a volé son homme.

Les quatre enfants du président de la République et de son ex-compagne, Ségolène Royal se sont rangé du coté de leur mère, « l’entourant de leur affection le soir même de sa défaite à la Rochelle » explique un journaliste.

François Hollande, quant à lui, n’avait pas du tout apprécié que sa compagne fasse souffrir ses enfants en raison de sa maladive jalousie pour sa rivale évincée. Il savait pourtant qu’avec le temps, l’affaire lui sauterait un jour ou l’autre à la gueule.

« Ils ont certes fait des efforts avec Valérie pour leur père, confie un élu socialiste à Gala. Thomas a joué le jeu, pendant la campagne présidentielle notamment, mais là, c’est fini. »

« S’ils ont connu des tiraillements comme tous ceux dont les parents se séparent un jour, ils ont toujours été très proches de leur mère. Et ils la soutiennent à cent pour cent. » lâche un proche.

Suite au tweet de Trierweiler, ils ont indiqué au président qu’ils refusent de revoir cette dernière.

Un coup dur pour le président de la République, tiraillé entre ses enfants qu’il adore et la nouvelle femme de sa vie, qui a promis de se venger sur les Français et de leur en faire voir, pendant cinq ans, de toutes les couleurs.

Dans le livre de photo, une Valérie Trierweiler infantile écrivait : « Oui, François a eu une femme avant moi… Je fais avec ».

Les enfants lui ont répondu : casse-toi pauvre conne.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.dreuz.info/2012/06/valerie-trierweiler-recidive-la-nouvelle-petite-phrase-qui-assassine-segolene/
http://fr.news.yahoo.com/val%C3%A9rie-trierweiler-enfants-fran%C3%A7ois-hollande-refusent-revoir-111300624.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz