FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 6 juillet 2012


Michel Garroté – Manaf Tlass, général dans la Garde républicaine syrienne et membre de l’entourage de la famille Assad a fait défection. Il s’agit du fils du général Moustapha Tlass, ancien ministre de la Défense et ami de longue date de Hafez el-Assad, le père de l’actuel chef de l’Etat. Manaf Tlass faisait partie de la nomenklatura syrienne. Il est en route pour Paris, où se trouvent son père, sa femme et sa soeur, Nahed Ojjeh, veuve du marchand d’armes et milliardaire saoudien Akram Ojjeh. Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a confirmé cette défection. Originaire de Rastane, dans la province de Homs centre aux mains des rebelles, ce sunnite, âgé d’une quarantaine d’années, a été un ami d’enfance de l’actuel président Bachar el-Assad. Général dans la Garde républicaine, une unité d’élite chargée de la protection du régime, il avait été écarté il y a plus d’un an de ses responsabilités, car jugé peu fiable.

Manaf Tlass avait tenté des missions de conciliation entre le pouvoir et le rebelles à Rastane et à Deraa, mais sans succès. Depuis plusieurs mois, il avait troqué son uniforme pour des habits civils et se trouvait à Damas, où il s’était laissé pousser les cheveux et la barbe. La rupture avec le pouvoir a été consommée avec le refus du général Tlass de prendre la tête de l’unité chargée de l’offensive en février-mars contre Baba Amr, un quartier de Homs contrôlé par les rebelles. Bachar el-Assad l’aurait ensuite mis à l’écart. Manaf Tlass a choisi de partir, furieux, après le refus de Bachar el-Assad de le faire passer du grade de général de brigade à celui de général de division lors de promotion militaire annuelle annoncée chaque 1er juillet. Selon des proches du général, toute sa famille se trouve déjà à l’étranger ainsi que son frère Firas, un homme d’affaires installé à Dubaï. Son cousin Abdel Razzak Tlass, est le chef à Homs de la brigade Farouk, une unité combattante de l’Armée libre syrienne (ALS), composée en grande partie de déserteurs.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/767116/Lami_de_Bachar_el-Assad_lui_tourne_le_dos_%3A_Manaf_Tlass_se_rend_a_Paris.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz