FLASH
[17/08/2018] Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  |  Le 8 août, la police israélienne a arrêté dans la capitale Jérusalem 1 terroriste musulman qui préparait 1 attaque à l’arme blanche afin d’assassiner des Juifs  |  La presse anti-Trump dit que le président est un suprémaciste blanc responsable de la montée des nazis. Mais seulement 20 ou 30 nazis etaient à la marche le week-end dernier! Donc Trump a lamentablement échoué!  |  Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 21 juillet 2012

Qu’en est-il du ramadan ?

Au cœur d’une Europe aux racines judéo-chrétiennes, voici le temps du ramadan, potentiellement pratiqué par 50 millions de personnes de culture islamique, individus ou familles installés depuis quelques décennies ou plus récemment, dans les nations démocratiques du vieux continent.

Chaque année, l’impact du ramadan se renforce à travers une médiatisation attentionnée. Mobile dans les agendas en raison d’un calendrier lunaire, ce mois sacré recèle une charge identitaire considérable, aussi est-il de plus en plus observé en France, y compris dans les prisons… Certains sociologues estiment même qu’il y aurait aujourd’hui en France plus de pratiquants musulmans du ramadan annuel que de pratiquants catholiques d’une seule messe mensuelle ! Certains prédicateurs de mosquées n’hésitent d’ailleurs plus à annoncer : islam, première religion de France.

Dans le coran, Allah, le Dieu de Mahomet, affirme que le jeûne est « obligatoire aux musulmans comme il le fut aux juifs ». Récupération captieuse, car il ne s’agit en aucun cas d’un jeûne au sens biblique : obéir à une loi interdisant de boire et de manger durant les heures de la journée et autorisant à se rattraper largement la nuit incite surtout au conformisme rituel et aux excès alimentaires.

Dans la vraie tradition biblique méconnue du coran, le jeûne est une démarche spirituelle avant d’être une loi à observer, comme le sont essentiellement les injonctions islamiques : le véritable jeûne a pour but la conversion du coeur, la libération du péché et le renouveau de la conscience. (Voir premier et nouveau testaments).

Mais c’est aussi du mot « ramadan » que vient le terme familier « ramdam » qui signifie faire du bruit, déranger les voisins. Ce qui montre bien le décalage de vie diurne et nocturne du ramadan, lequel entraîne des nuisances de voisinage et pose de sérieux problèmes de coexistence dans de nombreux quartiers, ce qui encourage la ghettoïsation.

Ce qui doit interpeller, ce n’est pas seulement la montée en puissance de visibilité sociale des signes d’appartenance islamique, tels que le voile, les prières sur la voie publique ou la pratique du ramadan. C’est le contenu lui-même de cette période de trente jours qui pose problème, car au-delà de la festivité de « rupture du jeûne » et la médiatisation bon enfant de ses aspects conviviaux, c’est le recyclage annuel du coran intégral qui s’impose à chaque croyant !

Car pendant le ramadan – pilier de l’islam – tout musulman doit lire l’ensemble des sourates, y compris, donc, se réimprégner des passages les plus belliqueux à l’égard des juifs et des chrétiens, (dénommés à tort membres des « religions du livre », car c’est l’islam, la « religion du livre », avec ses versets intouchables). Le ramadan n’est en tout cas pas un « carême » musulman comme le répètent benoîtement les médias.

Exemples significatifs de ce qui est remémoré durant le ramadan : « ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens ! » (5.51) Ou encore : « Combattez ceux qui ne croient pas en Allah, ceux qui ne déclarent pas illicite ce que Allah et son prophète ont déclaré illicite ! » (9.29)

« Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage » (37.4) Ce n’est pas vous qui les avez tués, c’est Allah qui les a tués… » (8.17)

Et parmi les cinq prières quotidiennes, revient la « fatiha » la prière-matrice du coran, dans laquelle il est affirmé au verset 7 – selon les commentateurs officiels – que les juifs sont « sous la colère d’Allah » et que les chrétiens sont des « égarés loin de sa volonté ».

Ce qui rappelle une fois de plus l’arrogance de ce complexe de supériorité (« l’islam domine mais n’est pas dominé ! », selon le hadith). Qui sait si certains adeptes, remotivés par le ramadan, ne vont pas ressentir à un moment ou à un autre des pulsions djihadistes envers les « infidèles » de leur pays d’accueil…

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Abbé Alain René Arbez pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz