FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 juillet 2012

Michel Garroté – Ivan Rioufol écrit dans le Figaro (lien en bas de page) : « La politique de l' »apaisement » que mène l’Europe, dont la France, face à l’islamisme conquérant me rappelle de fâcheux antécédents. J’apprends ainsi, de mes vacances, que le Comité olympique international a refusé de faire respecter, ce vendredi, une minute de silence à l’ouverture des Jeux de Londres, en hommage aux sportifs israéliens tués aux JO de Munich de 1972 par un commando palestinien. Cette nouvelle fait suite à ce fait divers de Marseille, où trois policiers ont été blessés dans une échauffourée lors du contrôle d »une femme en burqa, prénommée Louise-Marie, qui disait refuser de reconnaître la loi française. Les interpellés ont été immédiatement libérés par le parquet, qui a demandé une enquête sur les agissements de la police ».

« Quelques jours plus tôt, le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Nils Mulznieks, avait appelé les gouvernements européens à « renoncer aux lois et mesures visant spécialement les musulmans », comme la loi française de 2010 sanctionnant le port du voile intégral. Pour Mulznieks, les musulmans d’Europe « se heurtent régulièrement à diverses formes de préjugés, de discriminations et de violences qui renforcent leur exclusion sociale » ».

« C’est dans ce contexte que Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a déclaré le 23 juillet devant les 57 ambassadeurs de l’OCI (organisation de la coopération islamique) : « Dans le monde musulman d’aujourd’hui, peut-être certains s’interrogent sur l’attitude de la France à l’égard de l’islam, probablement à cause de l’attitude de certains de nos prédécesseurs immédiats. Eh bien je veux vous dire clairement que la page est tournée ». Illustration, ces jours-ci, avec les propos du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls ».

« Soucieux, lui aussi, d' »aller vers l’apaisement », il entend assouplir les conditions d’accès à la nationalité en mettant fin à « un parcours du combattant ». Voyant « l’arrivant » comme « une chance », il proposera également, pour les étrangers en situation régulière, un titre de séjour pluriannuel « moins contraignant ». Bref, plutôt que de chercher à préserver la cohésion nationale, les technocrates européens, épaulés par les socialistes français (très majoritairement soutenus il est vrai par l’électorat musulman lors de la présidentielle), ont fait le choix, au nom de l’apaisement, d’une société multiculturelle, cheval de Troie de l’islam radical et totalitaire. J’y vois le retour de l’esprit munichois et de son funeste destin », conclut Ivan Rioufol.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2012/07/la-politique-de-lapaisement-qu.html?xtor=RSS-19

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz