FLASH
[24/06/2018] 10 militants arrêtés en France ce dimanche pour un projet d’attentat contre des musulmans. Ils sont soupçonnés d’appartenir au groupuscule AFO: « Action des Forces Opérationnelles » pour venger les attaques islamistes  |  Turquie : après 26.1% des votes comptés, Erdogan a 58.5%, İnce 27.1%, Akşener 7.6%, Demirtaş 5.7%  |  Le Rial, monnaie iranienne, plonge encore tandis que les sanctions américaines se précisent, et c’est autant de terrorisme en moins dans le monde  |  Ce dimanche, Tsahal a pris pour cible un véhicule utilisé par un groupe de colons arabes palestiniens qui tentait de lancer des ballons incendiaires depuis le sud de la bande de Gaza vers le territoire israélien  |  Record d’impopularité pour Macron, record de popularité pour Trump – c’est qui le fou déjà ?  |  Terrorisme islamique : un colon arabe a lancé sa voiture sur 3 Israéliens, qui ont été blessés  |  Effet Trump en Arabie saoudite : levée de l’interdiction de conduire faite aux femmes  |  [20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 juillet 2012


Michel Garroté – C’est une tragédie grecque au sens économique du terme. La Grèce empoche allègrement des centaines et des centaines de milliards d’euros. Mais dans le même temps, la Grèce ne tient toujours pas ses promesses de réformes et aucune administration fiscale grecque fonctionnelle n’a encore été mise en place. Et là, la tragédie tourne à la tragicomédie. Résultat : les Allemands, les Français, les Italiens et les Espagnols doutent de plus en plus de l’avenir de l’euro.

A ce propos, je lis (extraits adaptés ; lien en bas de page) que 51% des Allemands pensent que « leur pays se porterait mieux hors de la zone euro et 71% veulent que la Grèce en sorte si les engagements ne sont pas tenus. Au moment où la chancelière allemande, Angela Merkel, réitère sa promesse de ‘tout faire pour protéger la zone euro’, un sondage paru (hier) dimanche dans l’hebdomadaire allemand Bild am Sonntag montre qu’une majorité d’Allemands se verrait bien sans la monnaie unique ».

« L’écart est faible mais il est tout de même révélateur : ils sont 51% à estimer que leur économie se porterait mieux si elle ne faisait pas partie de la zone euro. Les Allemands ne sont pourtant pas les plus critiques à l’égard de la création de l’Union monétaire. D’après une étude du Pew Research Center 44% des Allemands estiment que l’euro est une bonne chose, contre 37% des Espagnols, 31% des Français et 30% des Italiens ».

« Mais l’opinion publique allemande est divisée sur ce que la zone euro apporte à leur pays. Première économie du continent et principal contributeur aux plans d’aide, l’Allemagne a pourtant vu à son tour sa note AAA mise sous perspective négative par l’agence de notation Moody’s à cause des risques d’éclatement de la zone euro. La pilule a du mal à passer dans le pays, qui s’est érigé en modèle de rigueur budgétaire ».

« L’attachement des Allemands à leur ancienne monnaie, le mark, reste même plus fort qu’ailleurs : 40% d’entre eux aimeraient y revenir, selon un sondage réalisé par l’institut Ifop-Fiducial pour Le Journal du dimanche. En France et en Espagne, 25% de la population souhaitent un retour au franc et à la peseta. Les Italiens sont 28% à vouloir retrouver la lire ».

« Concernant la Grèce, les Allemands restent très hostiles à une renégociation des mesures de rigueur imposées à Athènes par ses créanciers en échange des plans de sauvetage. Le sondage paru (hier) dimanche montre que 71% des Allemands demandent une sortie de la Grèce de la zone euro si le pays ne respectait pas ses engagements budgétaires ».

« Le ministre de l’Économie allemand, Philipp Rösler, affirme dans un entretien au même journal qu’il y a ‘des doutes considérables sur le fait que la Grèce tienne ses promesses de réformes ; la mise en œuvre (des réformes) est hésitante’, ajoute-t-il. ‘Aucune administration fiscale fonctionnelle n’a encore été mise en place. En outre, il n’y a eu pratiquement aucune avancée dans la privatisation des biens publics promise’, précise-t-il ».

« 64% des Allemands estiment que leur pays ne devrait pas continuer à venir en aide à la Grèce, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Le Figaro. Les Français sont 53% à le penser, les Espagnols 46% et les Italiens 36%. En novembre 2011, un sondage montrait que 68% des Allemands estimaient que la Grèce n’avait pas d’avenir dans la zone euro ».

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/07/29/20002-20120729ARTFIG00115-une-majorite-d-allemands-se-verrait-mieux-sans-l-euro.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz