FLASH
[20/09/2018] 3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 juillet 2012


Michel Garroté – C’est une tragédie grecque au sens économique du terme. La Grèce empoche allègrement des centaines et des centaines de milliards d’euros. Mais dans le même temps, la Grèce ne tient toujours pas ses promesses de réformes et aucune administration fiscale grecque fonctionnelle n’a encore été mise en place. Et là, la tragédie tourne à la tragicomédie. Résultat : les Allemands, les Français, les Italiens et les Espagnols doutent de plus en plus de l’avenir de l’euro.

A ce propos, je lis (extraits adaptés ; lien en bas de page) que 51% des Allemands pensent que « leur pays se porterait mieux hors de la zone euro et 71% veulent que la Grèce en sorte si les engagements ne sont pas tenus. Au moment où la chancelière allemande, Angela Merkel, réitère sa promesse de ‘tout faire pour protéger la zone euro’, un sondage paru (hier) dimanche dans l’hebdomadaire allemand Bild am Sonntag montre qu’une majorité d’Allemands se verrait bien sans la monnaie unique ».

« L’écart est faible mais il est tout de même révélateur : ils sont 51% à estimer que leur économie se porterait mieux si elle ne faisait pas partie de la zone euro. Les Allemands ne sont pourtant pas les plus critiques à l’égard de la création de l’Union monétaire. D’après une étude du Pew Research Center 44% des Allemands estiment que l’euro est une bonne chose, contre 37% des Espagnols, 31% des Français et 30% des Italiens ».

« Mais l’opinion publique allemande est divisée sur ce que la zone euro apporte à leur pays. Première économie du continent et principal contributeur aux plans d’aide, l’Allemagne a pourtant vu à son tour sa note AAA mise sous perspective négative par l’agence de notation Moody’s à cause des risques d’éclatement de la zone euro. La pilule a du mal à passer dans le pays, qui s’est érigé en modèle de rigueur budgétaire ».

« L’attachement des Allemands à leur ancienne monnaie, le mark, reste même plus fort qu’ailleurs : 40% d’entre eux aimeraient y revenir, selon un sondage réalisé par l’institut Ifop-Fiducial pour Le Journal du dimanche. En France et en Espagne, 25% de la population souhaitent un retour au franc et à la peseta. Les Italiens sont 28% à vouloir retrouver la lire ».

« Concernant la Grèce, les Allemands restent très hostiles à une renégociation des mesures de rigueur imposées à Athènes par ses créanciers en échange des plans de sauvetage. Le sondage paru (hier) dimanche montre que 71% des Allemands demandent une sortie de la Grèce de la zone euro si le pays ne respectait pas ses engagements budgétaires ».

« Le ministre de l’Économie allemand, Philipp Rösler, affirme dans un entretien au même journal qu’il y a ‘des doutes considérables sur le fait que la Grèce tienne ses promesses de réformes ; la mise en œuvre (des réformes) est hésitante’, ajoute-t-il. ‘Aucune administration fiscale fonctionnelle n’a encore été mise en place. En outre, il n’y a eu pratiquement aucune avancée dans la privatisation des biens publics promise’, précise-t-il ».

« 64% des Allemands estiment que leur pays ne devrait pas continuer à venir en aide à la Grèce, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Le Figaro. Les Français sont 53% à le penser, les Espagnols 46% et les Italiens 36%. En novembre 2011, un sondage montrait que 68% des Allemands estimaient que la Grèce n’avait pas d’avenir dans la zone euro ».

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/07/29/20002-20120729ARTFIG00115-une-majorite-d-allemands-se-verrait-mieux-sans-l-euro.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz