Publié par Michel Garroté le 3 juillet 2012


Michel Garroté – Aujourd’hui au Caire, la Commission Générale de la Révolution Syrienne (CGRS) annonce qu’elle se retire de la réunion qui prétend en ce moment même définir une vision commune de l’après-Assad, réunion organisée à l’initiative de la Ligue arabe. La CGRS estime que les divergences sont trop grandes au sein de l’opposition syrienne. Ce retrait de la CGRS intervient après celui de l’Armée Syrienne Libre (ASL), qui a décidé de boycotter la réunion, la qualifiant de complot. La CGRS déclare qu’elle refuse d’être impliquée dans les dissensions politiques qui abandonnent le destin de son peuple et de sa révolution aux bras de fer internationaux et au régime assassin en Syrie. Dans ce contexte, parler de l’unité de l’opposition syrienne ne sert qu’à masquer l’impuissance de la communauté internationale, ajoute la CGRS. Les opposants, notamment le Conseil National Syrien (CNS) sont réunis au Caire afin de resserrer les rangs. A ce stade, c’est loupé. Et Assad jubile.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading