Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 juillet 2012

Saint-John Philby contre Lawrence d’Arabie*, de Gérard Arboit, collection poches espionnage. 8.20€

En octobre 1917, la révolte arabe était la grande affaire des services de renseignement britanniques. Mais elle était de la compétence de deux administrations différentes, l’Arab Office, au Caire, et le Political Department del’India Office, de Bombay, installé à Bagdad.

Au lieu de monter une mission conjointe, chacun des services délégua auprès des chefs arabes un émissaire différent: Thomas Edward Lawrence pour l’un et Harry St. John Bridger Philby pour l’autre.

Chacun fit un choix stratégique différent, l’un se conformant aux ordres du chérif de La Mecque, l’autre choisissant de favoriser le souverain wahhabite du Nedjd.

Les deux hommes eurent l’occasion de se lier d’amitiés dans les années 1920, et leurs choix initiaux, confrontés à la subtilité de la politique britannique, achevèrent de les décevoir. La mort faucha bientôt Lawrence, tandis que Philby démissionnait de l’administration britannique pour se mettre au service d’Abd al-‘Azīz Āl Su‘ūd, devenu maître de toute l’Arabie saoudite. Et le pétrole saoudien devint américain…

o-o-o-o-o

Directeur de recherche au Centre français de recherche sur le renseignement et enseignant, Gérald Arboit est docteur en histoire contemporaine. Il est également expert auprès du ministère des Affaires étrangères dans le cadre des États généraux culturels méditerranéens et du Conseilde l’Europe (Strasbourg).

Auteur notamment de plusieurs articles sur le premier Empire et le renseignement, il est surtout le premier biographe contemporain de l’espion de Napoléon et l’éditeur scientifique des Fragments de la vie de Charles Schulmeister de Meinau. Un mémoire inédit de l’espion de Napoléon Ier (Paris, L’Harmattan, 2003).

* En achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d’une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading