Publié par Michel Garroté le 10 août 2012

Michel Garroté – Dans un sondage publié par le journal israélien Maariv, à la question « est-il possible d’empêcher aujourd’hui l’Iran de fabriquer une bombe atomique, via des sanctions et des pressions internationales, sans que quelqu’un n’effectue une frappe militaire contre des sites nucléaires iraniens ? », les réponses des Juifs Israéliens sont : oui 21 % ; non 44 % ; autres 35 %. En clair, seulement un Juif Israélien sur cinq pense que l’on peut stopper la bombe iranienne sans recourir à des frappes préventives. Vox populi, vox Dei ?

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz