Publié par Michel Garroté le 11 août 2012

Michel Garroté – La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton s’engage aujourd’hui samedi, à Istanbul, à « accélérer la fin » de l’effusion de sang ainsi qu’à « accélérer la fin » du régime Assad en Syrie. Hillary Clinton évoque également des « plans opérationnels avec la Turquie ». Hillary Clinton rappelle en outre qu’il existe des liens entre le Hezbollah, l’Iran et la Syrie et que ces liens prolongent la vie du régime Assad. Hillary Clinton confirme que les Etats-Unis continuent d’accroître la pression de l’extérieur et qu’ils prennent de nouvelles sanctions destinées à casser les liens entre l’Iran, le Hezbollah et la Syrie.

L’on peut se demander ce que signifient, concrètement, « des plans opérationnels avec la Turquie ». En effet, d’une part, la Turquie, et d’autre part, l’Arabie saoudite et le Qatar, se disputent le leadership des rebelles syriens. Dès lors, « des plans opérationnels avec la Turquie » est une formulation assez ambigüe…

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz