Publié par Michel Garroté le 17 août 2012

Michel Garroté – Les allégations décalées du président israélien Shimon Peres, allégations selon lesquelles Israël ne pourrait pas, soi-disant, attaquer l’Iran sans les Etats-Unis suscitent des réactions en Israël. L’entourage du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu critique les allégations de Peres, rappelant à juste titre que sa prise de position – en opposition avec la politique de Netanyahu – dépasse le cadre juridique de la fonction présidentielle qui est purement honorifique et protocolaire. « Shimon Peres a oublié en quoi consiste son rôle en tant que président de l’Etat d’Israël » déclare l’entourage de Netanyahu.

« Peres a oublié qu’il a fait dans le passé au moins trois erreurs cruciales concernant la sécurité nationale. Il s’est trompé en pensant que les accords d’Oslo permettraient de créer un nouveau Moyen-Orient ; il s’est trompé en pensant qu’il y aurait la paix à Gaza après le retrait israélien ; et il a fait sa plus grosse erreur en 1981 lorsqu’il s’est opposé à la destruction du réacteur irakien, mais heureusement le Premier ministre Menahem Begin n’a pas tenu compte de son avis », ajoute l’entourage de Netanyahu.

Soulignons que les propos de Peres sont d’autant plus incompréhensibles qu’en d’autres occasions, il a défendu le droit d’Israël à prendre des mesures préventives contre la menace létale iranienne. Et rappelons que la majorité du peuple israélien est favorable à des frappes préventives contre le nucléaire offensif des mollahs iraniens.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction avec mention www.dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous