Publié par Michel Garroté le 7 août 2012

Vrais et faux mal voyants

Michel Garroté – Je lis sur lepoint.fr (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « 1’565 faux aveugles et 1’844 pseudo-pauvres italiens ont été démasqués. Ils ont coûté 60 millions d’euros au fisc italien. Reconnu aveugle à 100% depuis 2005, il a été surpris en train de couper lui-même son bois : c’est l’un des 1’565 faux invalides italiens démasqués depuis janvier 2012, qui ont coûté, avec 1’844 pseudo-pauvres la coquette somme de 60 millions d’euros au fisc italien. Toutes ces personnes ont perçu indûment des allocations de maladie, d’invalidité, de chômage, de maternité, de logement, des bourses d’études, etc., parfois depuis des années et dans quelques cas avec la complicité de leur médecin ».

Vrais pauvres, nouveaux pauvres et faux pauvres.

« À Tolmezzo, l’aveugle coupait tranquillement son bois pour ses provisions d’hiver quand il a été surpris par les inspecteurs du fisc. Un autre faux aveugle à Pise se promenait sans canne et sans chien à travers la ville. À Pieve Santo Stefano, un homme officiellement malade battait les bois à la recherche de truffes avec ses chiens. Le médecin complaisant a aussi été dénoncé. Près de Naples, un homme a été arrêté alors qu’il percevait l’allocation vieillesse d’une femme morte depuis 2003. Le gouvernement de Mario Monti, dans le cadre de ses mesures d’austérité, a déclaré ces derniers mois la guerre aux fraudeurs de toutes sortes », conclut lepoint.fr (lien ci-dessous).

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention de www.dreuz.info

http://www.lepoint.fr/monde/des-fraudeurs-italiens-debusques-07-08-2012-1493686_24.php

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous