Publié par Michel Garroté le 30 août 2012

Michel Garroté – Mohsen Fakhrizadeh, le scientifique iranien considéré comme le gourou de l’arme atomique de l’Iran (jusqu’à ce qu’il ait été, du moins apparemment, sur la touche pendant plusieurs années) est de retour au travail, selon des enquêteurs de l’ONU et des officiels américains et israéliens. Fakhrizadeh a fait entrer l’Iran dans l’ère nucléaire pendant les deux décennies passées. Egalement officier supérieur dans le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique, Fakhrizadeh a, entre autre, supervisé la construction de détonateurs de têtes nucléaires.

L’agence nucléaire de l’ONU, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), informe que Fakhrizadeh a ouvert un centre de recherche dans la banlieue du nord de Téhéran, centre impliqué dans le développement d’armes nucléaires. Le centre inclut des scientifiques et des militaires actifs dans le programme d’armes nucléaires de l’Iran au court des vingt dernières années.

Les collègues de Fakhrizadeh ont été placés au sommet de l’administration iranienne ces derniers mois, les mettant à des postes très influents pour l’avenir du programme nucléaire militaire de l’Iran. Parmi eux l’on compte Fereydoun Abbasi-Davani, qui est au comité directeur de l’Agence Atomique Iranienne et qui est également l’un des Vice-présidents du pays.

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

23
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz