FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 septembre 2012

 

La justice française est très « compréhensive » vis à vis des voyous, surtout lorsqu’ils sont issus de l’immigration musulmane (l’immigration asiatique n’est pas concernée). Elle laisse en liberté des individus qu’il ne fait pas bon croiser dans une rue sombre, et quelques rares fois, trop rares hélas, c’est la justice elle-même qui paye la note.

Il y a trois jours, un voyou banal passait en jugement devant le tribunal de Meaux en Seine et Marne pour des faits devenus banals : violences envers des policiers (nos derniers remparts contre la barbarie).

Mais comme il ne faut pas stigmatiser les minorités, qui sont, comme chacun sait, les vraies victimes de la société, la racaille a été laissée en liberté.

Seulement voilà… un peu plus tard, le voyou croise le procureur dans un couloir du tribunal, et lui donne l’ordre de lui rendre son passeport, qui lui avait été, injustement selon lui, retiré durant la procédure.

Le procureur, non pas par autorité, mais parce qu’il n’avait tout simplement pas les papiers du délinquant avec lui, ne peut rien faire. Alors la racaille lui saute dessus, le couvre d’injures raciales, et le tabasse.

Tel est pris qui croyait prendre, c’est contre elle-même que cette fois se retourne le laxisme d’une justice sourde.

Je serais heureux si ce procureur tabassé tire la leçon de son épreuve. Je serais heureux qu’il comprenne par sa chair que les délinquants remis en liberté par une justice trop politisée, vont sitôt commettre d’autres violences.

Et s’il ne le comprend toujours pas, la mort, encore à Meaux, de Brigitte Biangana, cette mère de famille poignardée d’une vingtaine de coups de couteaux le 5 août dernier par son compagnon, n’y changera rien: l’homme avait été condamné en 2002 à vingt ans de réclusion pour le meurtre de son ancienne compagne. La fermeté de la justice lui aurait laissé la vie. (2)

Notez aussi que l’agresseur du procureur a été jugé en comparution immédiate et placé sous mandat de dépôt en attente de son jugement. La question est sur toute les lèvres : l’égalité devant la justice s’appliquera-t-elle avec rigueur pour punir l’agression contre le procureur que celles contre les simples citoyens ?

Le jugement sera intéressant à suivre, si les médias ou l’un de nos lecteurs voisin de Meaux nous font l’honneur de nous en informer, car il sera intéressant de voir si tabasser un procureur coûte aussi peu que tabasser un policier ou un père de famille.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/08/29/97001-20120829FILWWW00558-un-procureur-frappe-dans-un-tribunal.php

(2) http://www.leparisien.fr/meaux-77100/le-meurtrier-avait-deja-egorge-sa-premiere-femme-23-08-2012-2134324.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz