FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 septembre 2012
Image de la vidéo anti-islam

Le réalisateur de la vidéo qui a soit disant provoqué des soulèvements et des attentats -spontanés et simultanés – au Yemen, en Libye et en Egypte n’est ni juif, ni israélien, ni américain, il s’agit d’un hoax dans lequel tous les médias sont tombés la tête la première.

La fausse information a été publiée d’abord par le Wall Street Journal qui a reçu un coup de fil d’un certain Sam Bacile, qui se disait l’auteur de la vidéo, et se présentait comme israélo-américain.

Sans aucune vérification d’usage, le journal a publié l’info telle quelle, et elle a été reprise par les médias du monde entier. Mais quand les journalistes du Wall Street Journal ont tenté de rappeler Sam Bacile, la ligne était coupée. Une recherche dans les pages blanches leur a permis de constater qu’il n’existe pas de Sam Bacile, ni aux Etats Unis, ni en Israël, ce que le Ministère des affaires étrangères israélien a officiellement confirmé.

De plus, la vidéo était en ligne depuis juillet 2012, mais elle n’a été « remarquée » que lorsque Morris Sadek, un copte égyptien qui vit à Washington a envoyé le lien à des dizaines de journalistes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Associated Press vient de révéler que l’auteur de la vidéo serait un chrétien copte égyptien de 55 ans, repris de justice, condamné pour fraude bancaire, usage de fausses cartes de crédit et fausses identités à 790.000 dollars d’amende et à deux ans de prison, du nom de Nakoula Basseley, dont l’une des fausses identités est Nicola Bacily.

Associated Press a retrouvé sa trace grâce au numéro de téléphone portable que lui a procuré Morris Sadek, et qui mène à l’adresse de Basseley à Los Angeles.

Dans une interview devant sa maison à Los Angeles, Nakoula Basseley a reconnu hier soir mercredi 12 septembre, être derrière le film qui se moque de l’islam et des musulmans. (1)

Les coptes égyptiens sont victimes depuis des années de la christianophobie sauvage des musulmans égyptiens, et ceux qui le peuvent s’enfuient de ce pays qui était le leur bien avant qu’il soit envahi par les musulmans.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.google.com/hostednews/ap/article/ALeqM5ifWYKzUPaqJJsJ5aj-58K0JCL1Fg?docId=91c9d18979f24144ba8ea358237f046f

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz