Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 septembre 2012

Une mine de diamant de plusieurs milliards de carats de diamants a été découverte en Sibérie, cachée derrière le cratère d’une météorite géante.

Les pierres ont été créées par l’impact d’un bolide, un large projectile, qui a heurté la terre il y a environ 35 millions d’années, faisant un cratère de 100 km de large sous lequel les diamants sont enterrés.

L’existence de ce gisement était connu du temps de la Russie soviétique, mais c’est la première fois que l’intégralité du gisement a été découvert.

Nikolai Pokhilenko, chef de l’institut de géologie et de minéralogie de Novosibirsk a déclaré à une agence d’information russe que « nous parlons de milliards de carats. En comparaison, les réserves connues des mines du Yakutia en Sibérie sont de l’ordre d’un million de carats. »

Cette découverte est « suffisante pour parler d’une possible révolution sur le marché mondial du diamant » a déclaré Pokhilenko.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Maintenant la mauvaise nouvelle :

Les spécialistes expliquent que les diamants sont « deux fois plus durs que la normale », ce qui les rend totalement impropres à la joaillerie. Leur grain et leur degré abrasif les désigne pour l’industrie, en tant qu’outil de coupe, ce qui laisse même des doutes sur la rentabilité de leur extraction.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz