FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 24 septembre 2012

Ce qui est frappant dans le dernier communiqué de l’AFP, c’est la manière fallacieuse et inévitablement maladroite dont est présentée l’affaire Katinan. Ce qui est frappant également c’est l’absence totale de référence au contentieux pétrolier avec le Ghana qu’Abidjan veut aggraver tout en le taisant.

Pourquoi RFI et AFP ne révèlent-elles pas clairement, ce qui est compris par l’immense majorité des ivoiriens et par tous ceux qui s’intéressent de près à la situation au pays, à savoir, que les attaques en Côte d’Ivoire ont pour origine le resurgissement des clivages au sein même de l’ex-rébellion ?

Les manœuvres grossières consistant à instrumentaliser les clashs entre clans frci pour accuser et réprimer l’opposition, servent aussi à manipuler le peuple français auprès duquel on veut justifier l’ignoble politique néocoloniale qui s’abat sur la Côte d’Ivoire.

Ouattara surfe sur le chaos qu’il engendre car c’est par ce seul moyen qu’il peut rester au pouvoir, et il ne pourra jamais offrir comme autre perspective au peuple que la terreur. Si la réconciliation des ivoiriens doit se faire un jour, ce sera inévitablement sans Ouattara et ses chefs de guerre. Tout comme la réconciliation entre la France et l’Allemagne qui n’aurait pu se faire avec Hitler et son état major, et cela simplement, parce qu’ils étaient rejetés par tous les peuples.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Fait important aujourd’hui, même si AFP et RFI feignent de l’ignorer, le désaveu international prend de l’ampleur ! Suite aux campagnes de l’opposition pour la liberté de la presse, suite aux campagnes dénonçant les massacres dans les camps à l’ouest, suite à l’article explosif du Monde Diplomatique, suite au déferlement d’accusations contre ce régime liberticide et mafieux, suite au scandale du faux coup d’état commandité depuis Abidjan, suite à la corruption avérée des agents d’Interpol-Ghana par Abidjan etc, etc, etc, la seule carte que peut désormais jouer le régime fasciste Ouattara pour prolonger son agonie est celle du repli sur soi et de la guerre.

La France soutiendra-t-elle cette option ? La France choisira-t-elle d’anéantir la Côte d’Ivoire pour préserver ses seuls intérêts pétroliers présents dans le Golfe de Guinée, même si pour cela elle doit rapatrier sa petite bourgeoisie franco-ivoirienne néocoloniale, cacaoyère, caféière, minière ?

Le peuple de Côte d’Ivoire saura-t-il accéder à son indépendance afin de pourvoir à ses besoins en tirant un profit suffisant de sa production, où est-il condamné à ne connaître que barbarie et misère ?

Inévitablement et du fait des accords de défense récemment rafraîchis, une guerre avec le Ghana engagerait la France.

Il est donc urgent d’informer la population française afin qu’elle jette son rejet de la guerre au visage de son gouvernement prétendument socialiste, en rupture totale avec ses valeurs fondatrices.

© Léon Noir cité par re.ivoire-blog.com

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz