FLASH
[21/10/2017] Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  |  Un musulman plein d’amour et de tolérance s’est fait exploser dans la mosquée de l’imam Zaman de Kaboul en Afghanistan  |  Le Hamas à Trump : « Israël, nous voulons l’anéantir, pas le reconnaître » et les médias feignent de ne pas entendre  |  [19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 septembre 2012

Michel Garroté, réd en chef – En France, en fait, plus précisément, à Paris, les journaleux gauche-caviar surpayés de l’audiovisuel pipi-caca, et, les bobos gauchos du médiocre showbiz parinigaud, se surpassent, en matière de stupidités, assénées en faveur du mariage gay. Leur dernière trouvaille débilitante, c’est que l’Eglise catholique ferait mieux d’instaurer le mariage des prêtres, plutôt que de débattre sur le mariage gay. Ils ne précisent pas, ces bobos incultes et exo-cultes, s’ils sont pour le mariage des prêtres ou pour le mariage gay des prêtres.

Et je suppose qu’ils préféreraient encore plus le « mariage gay des prêtres » au « mariage des prêtres tout court ». On le voit, les enculeurs de mouches atteignent des sommets de connerie jamais atteints auparavant. Moi, à ce taux-là, je suis carrément pour le mariage zoophile (gay, pas gay, mais gai en tous les cas), mariage zoophile avec un bouc en rut ou une biquette en chaleur, et, avec adoption de macaques, élevés en plein air par Greenpeace naturellement, et, nourris à la banane bio par le WWF exclusivement.

Si certains cathophobes obsessionnels (par ailleurs immensément respectueux des traditions musulmanes…) cherchent la déconne, alors, pas de problème, pour le foutage de gueule, je suis partant (quand c’est eux, c’est normal ; quand c’est nous, c’est intolérable ; c’est pourquoi, je les emmerde avec plaisir).

Dans ‘Le Célibat des prêtres est-il justifié ?’, Editions de l’Emmanuel, cité par ‘le salon beige’, le père Bernard Gallizia, prêtre dans le Loir-et-Cher, en France, expose le point de vue catholique deux fois millénaire à travers ses Conciles, montrant que le célibat ecclésiastique tire son origine des premiers temps apostoliques et non pas d’une décision prise sur le tard. Extraits adaptés : « on écrit partout, ou on entend dire, que la discipline du célibat sacerdotal ne viendrait que du XIIe siècle. Il faut savoir qu’il y eut beaucoup d’abus dans l’Eglise au XI siècle, notamment avec le nicolaïsme qui était la violation généralisée du célibat des clercs ».

« Laissons la parole au cardinal Stickler : après des réformes régionales infructueuses, les papes s’occupèrent, pour toute l’Europe, de cette situation et réussirent  à maîtriser ce grave danger qui avait touché tous les degrés supérieurs du clergé. C’est ainsi que ce danger précisément devint l’occasion non seulement de rétablir l’ancienne discipline de la continence, mais aussi de la maîtriser, pour l’essentiel, par un choix et une formation meilleurs ».

« Une autre conséquence importante fut de décider, lors du deuxième concile du Latran en 1139, que les mariages des clercs tout comme celui des religieux prononçant des vœux solennels étaient non autorisés (comme auparavant), mais également invalides. Ce qui a conduit au malentendu encore largement répandu de nos jours, selon lequel ce serait seulement le deuxième concile du Latran qui aurait introduit le célibat des clercs » (fin des extraits adaptés).

Je respecte bien entendu les arguments du père Bernard Gallizia, du cadinal Stickler et des Pères conciliaires, notamment ceux du Concile du Latran. Cela dit, il existe beaucoup d’autres arguments en faveur du célibat des prêtres et en faveur de la famille classique : philosophiques ; démographiques ; etc.

Du reste, au nom de la liberté religieuse, – théoriquement -, en vigueur dans les Etats laïcs, je ne pense pas que cela soit forcément aux journalistes gauche-caviar de l’audiovisuel pipi-caca et aux bobos gauchos du médiocre showbiz parinigaud de décréter, pompeusement, avec leurs tronches de donneurs de leçons à deux balles, ce qui serait bon ou non, en cette matière, nécessitant, tout de même, un minimum de culture historique et spirituelle. Mais je sens – confusément – que le « débat » pourrait encore s’échauffer.

Michel Garroté, réd en chef

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz