FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 septembre 2012

L’Assemblée générale de l’ONU va faire son numéro de cirque annuel, à partir d’aujourd’hui à New York.

Peut-on trouver meilleure preuve de l’obligation de réformer l’ONU que son incapacité à empêcher le lent massacre de 20.000 syriens en un peu plus d’un an (alors que la communauté internationale savait à quoi s’en tenir, le père de Bashar, Hafez al-Assad, ayant fait bien mieux, 20 à 40.000 morts, en seulement un mois, en février 1982 à Hama) ?

Peut-on trouver meilleure tribune pour pointer du doigt le plus grand danger auquel est confronté la planète terre ?

Même si les chats seront appelés animaux à quatre pattes par les médias, il suffira d’écouter deux leaders, Barack Obama et François Hollande, pour mesurer le danger que l’islam fait courir au genre humain.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Obama devrait parler des violences suscitées dans le monde arabo-musulman par le film anti-islam (qui se contente de mettre en image ce qui est écrit dans le coran), des ambitions nucléaires de l’Iran et de la guerre civile en Syrie. Obama va donc parler de l’islam violent, de l’islam extrémiste et terroriste, de l’islam génocidaire, de l’islam criminel aux quatre coins du monde, mais sans jamais prononcer le mot islam.

Hollande prendra la parole mardi pour notamment appeler à soutenir le déploiement d’une force africaine au Mali pour aider à combattre les islamistes armés qui tiennent le nord du pays. Il va lui aussi parler de l’islam conquérant et voleur de terres.

Et ce, pendant que les élites chantent des berceuses à l’oreille des Français pour leur expliquer que l’immigration musulmane – pardon, la « libre circulation des populations non communautaires », est une chance pour la France.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Carte des émeutes contre le film anti islam
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz