FLASH
[15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 septembre 2012
Ramin Mehmanparast

(Reuters) – L’Iran a accusé jeudi « une secte terroriste» d’avoir accosté un haut diplomate iranien à New York et a condamné les Etats-Unis qui avait décidé de supprimer les Mujahadin-e Khalq (MEK) de sa liste des organisations terroristes étrangères.

Selon la police de New York, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast a été agressé verbalement, contraint et forcé par des manifestants « anti-régime » alors qu’il marchait à quelques pâtés de maisons du siège des Nations Unies hier mercredi 26 septembre.

Il fut séparé de membres de son parti qui se déplaçaient en convoi dans une voiture blindée, a expliqué Paul Browne, le porte parole de la police de New York.
Des Responsables iraniens ont déclaré que l’incident a eu lieu lors d’une manifestation contre le gouvernement iranien organisée par un groupe dissident iranien qui se tenait à proximité du siège des Nations Unies, à Manhattan.

Les Etats-Unis ont déclaré la semaine dernière que le MEK serait retiré de sa liste des organisations terroristes étrangères, ce que Mehmanparast a condamné.

 » Il y a eu une attaque de membres de la secte MEK contre M. Ramin Mehmanparast, » a déclaré Alireza Miryusefi, porte-parole de la mission des Nations Unies de l’Iran. « MEK va être retiré de la liste des groupes terroristes aux États-Unis et vous pouvez vous attendre à un comportement agressif de cette secte terroriste. Ce sera un autre faux pas de l’administration américaine. » (Note de JPG : il est toujours intéressant de voir satan condamner le diable)

La police de New York caractérise l’incident impliquant M. Mehmanparast différemment. Il n’y a eu aucune arrestation.

« Il a été verbalement pris à partie par des manifestants anti-régime qui l’ont reconnu », a déclaré Browne. « Bien qu’il y ait eu quelques bousculades, nous ne sommes pas au courant d’une agression, malgré l’affirmation de l’un des manifestants qu’il a donné un coup de poing dans l’estomac du diplomate. »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le MEK, également connu sous le nom d’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, appelle au renversement des dirigeants religieux de l’Iran et ont combattu aux côtés des forces irakiennes de Saddam Hussein durant la guerre Iran-Irak dans les années 1980. Ils ont également mené une campagne de guérilla contre le Shah soutenu par les USA dans les années 1970, et commis des attaques contre des cibles américaines.

La décision américaine de les retirer de la liste des organisation terroristes intervient après des années de lobbying intense par le MEK, qui a vu plusieurs de ses membres emprisonnés en Irak alors que le groupe était tombé en disgrâce après la chute de Bagdad et de Saddam Hussein.

Les Etats-Unis ont ajouté le MEK à sa liste des organisations terroristes étrangères en 1997. Mais le groupe a depuis déclaré qu’il renonçait à la violence et monté une vigoureuse campagne juridique et de relations publiques pour faire abandonner cette désignation, y compris l’approbation d’anciens anciens hauts fonctionnaires américains.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
http://www.reuters.com/article/2012/09/27/us-un-assembly-iran-police-idUSBRE88Q14420120927

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz