Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 septembre 2012

L’Assemblée générale de l’ONU va faire son numéro de cirque annuel, à partir d’aujourd’hui à New York.

Peut-on trouver meilleure preuve de l’obligation de réformer l’ONU que son incapacité à empêcher le lent massacre de 20.000 syriens en un peu plus d’un an (alors que la communauté internationale savait à quoi s’en tenir, le père de Bashar, Hafez al-Assad, ayant fait bien mieux, 20 à 40.000 morts, en seulement un mois, en février 1982 à Hama) ?

Peut-on trouver meilleure tribune pour pointer du doigt le plus grand danger auquel est confronté la planète terre ?

Même si les chats seront appelés animaux à quatre pattes par les médias, il suffira d’écouter deux leaders, Barack Obama et François Hollande, pour mesurer le danger que l’islam fait courir au genre humain.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Obama devrait parler des violences suscitées dans le monde arabo-musulman par le film anti-islam (qui se contente de mettre en image ce qui est écrit dans le coran), des ambitions nucléaires de l’Iran et de la guerre civile en Syrie. Obama va donc parler de l’islam violent, de l’islam extrémiste et terroriste, de l’islam génocidaire, de l’islam criminel aux quatre coins du monde, mais sans jamais prononcer le mot islam.

Hollande prendra la parole mardi pour notamment appeler à soutenir le déploiement d’une force africaine au Mali pour aider à combattre les islamistes armés qui tiennent le nord du pays. Il va lui aussi parler de l’islam conquérant et voleur de terres.

Et ce, pendant que les élites chantent des berceuses à l’oreille des Français pour leur expliquer que l’immigration musulmane – pardon, la « libre circulation des populations non communautaires », est une chance pour la France.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Carte des émeutes contre le film anti islam

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous