Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 septembre 2012


Bienvenue dans la cinquième puissance loufoque mondiale.

Lors des négociations budgétaire, les membres du gouvernement avancent dans l’harmonie et la sérénité exigée par le difficile et délicat établissement du budget de crise de la France ruinée par la dette.

Ainsi Jérôme Cahuzac (ministre du budget), critique sa collège Cécile Duflot (ministre du logement) qui « refuse d’entrer dans la discussion » (JPG : entrer dans la discussion, encore faudrait-il qu’elle en ait la compétence et le savoir, ce qui n’a jamais été supposé) et qu’elle est « très forte pour palet de manière générale, en apnée » (JPG: l’apnée, quand la France coule, a certains avantages), car elle « propose d’augmenter un impôt » (JPG : elle serait la seule ?)

A cela, Cécile Duflot réplique qu’ « il (le ministre du budget) trouvait fatiguant d’avoir à s’abaisser à passer du temps avec une souillon comme moi », et que c’est un « misogyne prétentieux » !

Cécile Duflot se plaignait, il y a quelques semaines, de porter une muselière qui l’empêche de dire ce qu’elle pense, je vous laisse imaginer ce qui se passerait si un imprudent la lui retirait…

Michel Sapin en rajoute une couche, et considère que Jérôme Cahuzac – votre ministre donc – est « incorrect », « cassant » et « éruptif ».

François Hollande, dont la nouvelle chute libre de 11 points dans les sondages en fait le président les plus rejeté de la 5e république en si peu de temps, soutient qu’il a réussi à orienté l’Europe dans la bonne direction. A lire la presse étrangère et le comportement du gouvernement, il a surtout réussi à faire se tordre de rire les pays voisins, médusés que les Français aient pu élire cette joyeuse bande.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est donc un gouvernement de bras cassés, de godiches et de croquignols qui va présenter le budget 2013 de la France au prochain Conseil des ministres, vendredi 28 septembre.

Un gouvernement dont François Hollande déclarait sur BFM TV qu’il y avait « cinq ministres qui font bien leur travail ».

Vendredi, nous découvrirons en exclusivité mondiale lors d’une pantalonnade que le monde entier nous envie, à quoi ressemble le budget d’un ministre incorrect, cassant, éruptif et misogyne prétentieux.

La France va peut-être couler, mais en se tordant les boyaux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://lelab.europe1.fr/t/duflot-cahuzac-trouvait-fatigant-d-avoir-a-s-abaisser-a-passer-du-temps-avec-une-souillon-comme-moi-4982

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Quitter la version mobile