Publié par Michel Garroté le 7 septembre 2012

Michel Garroté – Je lis (cf. lien vers source en bas de page) que « la grande mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne qui a été inaugurée en grande pompe le 19 juin, vient d’être cédée au ministère des Affaires islamiques du Maroc. Cela signifie que cette mosquée est la propriété de l’État marocain, comme toutes les mosquées du royaume. Cette décision a été entérinée par l’assemblée générale de l’association centre socioculturel marocain de Saint-Etienne. Le Maroc, par l’intermédiaire de son de roi, a largement participé à la construction de cet édifice religieux de 1’400 m². Il en a financé une grande partie. Il faut désormais faire vivre ce lieu qui devrait s’enrichir d’un centre culturel dans les prochains mois. Ce ne sont pas les moyens financiers limités de l’association qui peuvent assurer un fonctionnement normal de cette mosquée ».

« Ce transfert va soulager le centre socio culturel marocain, puisque le fonctionnement de la mosquée et du futur centre culturel sera assuré par le ministère marocain des Affaires islamiques. ‘Si cette solution n’avait pas été trouvée nous aurions été dans l’impossibilité de faire fonctionner cette mosquée’, souligne le conseiller du recteur de la mosquée, Aldo Oumouden. Le conseiller du recteur de la mosquée évalue le fonctionnement annuel du site entre 500’000 et 600’000 euros par an. Cette somme sera donc prise en charge par le ministère marocain. Elle permettra de payer les impôts locaux, les frais de chauffage, d’électricité, d’eau et sept salariés dont un imam. Des conférences nationales et internationales seront également organisées ».

« ‘Pour faire vivre correctement la mosquée, il faut de l’argent. C’est ce que nous apporte l’État marocain. Nous voulons arrêter l’amateurisme et travailler de façon professionnelle’, explique Aldo Oumouden. Mais ce nouveau mode de gestion ne fait pas l’unanimité auprès de certains fidèles. Le témoignage écrit que l’un d’eux a fait parvenir à notre rédaction rappelle que ‘la communauté musulmane, toutes nationalités confondues, a contribué au financement de cet édifice à hauteur de 2,4 millions d’euros’. Il s’agit là de dons versés depuis des années par de nombreux fidèles pour la construction de la mosquée. Ce témoin affirme même que ‘quelques membres de la communauté d’origine algérienne commencent à demander le remboursement des dons versés’ » (cf. ci-dessous lien vers source).

Michel Garroté

Rédacteur en chef

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

http://www.leprogres.fr/loire/2012/09/07/la-mosquee-de-saint-etienne-devient-propriete-du-royaume-du-maroc

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous