Publié par Annika le 15 septembre 2012

 

Nous avons la chance d’avoir de nombreuses voix libérales aux Etats Unis, autant à la radio, dans les journaux, qu’a la télé.

Parfois je pense aux français qui ne maitrisent pas de langue étrangère, enfermés dans un univers de media à œillères. Alors j’ai décidé de vous traduire quelques paroles du grand, du jovial, et sage – Rush Limbaugh. C’est le républicain qui a le plus d’influence aux E.U. et c’est pourquoi il est tellement haït par la gauche. En fait Rush est un trésor national auquel les démocrates essayent de clouer le bec (et son programme radio) depuis vingt ans. Il sait lire entre les lignes et raisonner en dehors des formules habituelles ; d’ailleurs il a si souvent raison que non seulement les libéraux, mais aussi les démocrates et journaleux l’écoutent journellement. Ses paroles alimentent souvent les journaux du lendemain. Bref, si cela vous intéresse, chers lecteurs de Dreuz, je continuerai de traduire une section de son programme une fois par semaine, ainsi que ci-après.

Il y a ceux qui suspectent que l’attaque à Benghazi a été causée par quelques extrémistes ; dont le Sénateur Dianne Feinstein (Démocrate de Californie) qui nous dit que cette attaque n’était pas préméditée. Suite à quoi Rush Limbaugh se demande «Puisque l’on sait que plusieurs roquettes ont été utilisées durant l’attaque, ça voudrait dire que la population de Benghazi se promène régulièrement avec des roquettes » ainsi que certains se promènent avec des landaus. Jay Carney (attaché de presse à la Maison Blanche) voudrait nous faire croire que ce déchainement violent a été engendré par un film anti-Mohammed ? Le jour de l’anniversaire du 11 septembre ? Un film que pratiquement personne n’a vu lors de son screening en juin en Californie ? 400 personnes se seraient donc dressé soudainement tous ensemble, et soudainement ils s’en seraient pris à deux ambassades dans deux pays différents – pour le même motif de film ? Rush Limbaugh n’en croit rien, le journal « The Independent » n’en croit rien non plus, et à voir les panneaux des manifestants, je vous laisse juge.

C’est néanmoins ce qu’en dit l’administration Obama, et ce que répètent les medias. Rush pense que l’on attribue la faute à un film afin de déculpabiliser Obama et sa politique internationale. Les journaux The Independent, The Jerusalem Post, ainsi que PJ Media affirment que les autorités américaines auraient été prévenues de la possibilité d’attentats, et qu’elles les auraient ignorés. C’est à vérifier, mais si c’est vrai c’est un scandale qui démontre un échec total du département d’état, de la présidence Obama, et des services de renseignements.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Avez-vous remarqué qu’il y a une absence flagrante d’indignation de la part du monde musulman pour ces attaques contre des ambassades ? Quelle surprise ! Le bruit de fond vient des médias américains qui encerclent les chariots pour protéger Obama (tels des colons pour protéger femmes et enfants contre les indiens). Aussi l’indignation des médias a été dirigée contre Mitt Romney, car il a osé être révolté d’entendre l’ambassade du Caire s’excuser.

Alors que Bill Clinton et les deux présidents Bush étaient présents à tous les intelligence-briefings (comptes-rendus des services de renseignement) durant leurs présidences, Obama n’y assiste que 50% du temps, et ne les aurait écouté ni avant les attaques terroristes, ni après. Il y a une absence presque totale de leadership.

Logiquement, et alors que la politique Obama au Moyen-Orient s’écroule, alors que les Juifs américains peuvent apprécier sa position anti-israélienne, alors que près de 20% des jeunes sont sans emploi, alors que les noirs américains sont très largement anti-mariage gay, alors qu’Obama est en guerre contre les entreprises catholiques, et alors qu’il est antagoniste envers les petits entrepreneurs et qu’il critique le capitalisme – on pourrait croire qu’il tombe dans les sondages. Eh bien non. A part en Caroline du Nord, Obama et Romney sont presque a égalité. C’est à n’y rien comprendre.

Rasmussen/ En Caroline du Nord, Romney 51%, Obama 45%.
Ohio: Obama 47%, Romney 46%
Florida: Obama 48%, Romney 46%
Missouri: Romney 48%, Obama 45%
Virginia : Obama 49%, Romney 48%

« Brevity is the soul of wit » disait Shakespeare («La brièveté est l’âme de l’esprit»). On retrouve cette qualité en Paul Ryan qui disait hier matin vendredi lors d’un très bon discours « Le programme d’Obama a échoué non pas parce qu’il a été interrompu, mais parce qu’il a été adopté ».

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Annika pour www.Dreuz.info depuis le Colorado

http://www.breitbart.com/Breitbart-TV/2012/09/14/FLASHBACK-Obama-The-Day-Im-Inaugurated-Muslim-Hostility-Will-Ease
http://www.rasmussenreports.com/
http://www.rushlimbaugh.com/daily/2012/09/14/don_t_buy_the_narrative_muslim_mob_violence_was_not_caused_by_a_movie
http://pjmedia.com/blog/piecing-together-the-benghazi-attack-as-more-protests-erupt/
http://www.jpost.com/Headlines/Article.aspx?id=284684
Discours de Paul Ryan vendredi matin (Values Voter Summit)
http://www.independent.co.uk/news/world/politics/revealed-inside-story-of-us-envoys-assassination-8135797.html

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

37
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz