FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 octobre 2012

Extrait du Communiqué AFP :

Un puzzle représentant des fours d’un crématorium du camp de concentration nazi de Dachau, disponible sur Amazon, suscitait l’indignation en Allemagne dimanche.

Le puzzle de 252 pièces vendu 24,99 dollars (environ 20 euros) montre une photo de deux fours d’un des deux crématoriums de Dachau, en Bavière, dans le sud de l’Allemagne, où des corps de prisonniers étaient brûlés.

Présenté dans la catégorie jouets, ce puzzle est indiqué comme convenant aux enfants « à partir de 8 ans ».

« Pour les survivants des camps de concentration et les proches des victimes, c’est un véritable camouflet », écrit dans une lettre citée par Der Spiegel, Gerda Hasselfeldt, présidente au Parlement du groupe CSU, le parti frère bavarois de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel et députée de la circonscription où se trouve l’ancien camp. Cette lettre est adressée à Jeff Bezos, patron d’Amazon.

« Le mémorial de Dachau est un lieu de souvenir pour la souffrance d’innombrables victimes. Cela ne peut pas être dans l’intérêt d’Amazon de vendre un tel jeu », écrit Mme Hasselfeldt. La photo dont est tiré le puzzle provient du fonds d’une agence d’images spécialisée dans la photo de voyage.

« Ce jeu minimise la signification de ce lieu et de l’Histoire », a renchéri Dirk Riedel, un responsable du lieu de mémoire consacré à l’ancien camp, cité par la presse locale. Le site de Dachau envisage de faire vérifier si la vente d’un tel objet est légale. Le camp de Dachau fait partie des 80 camps (camps de concentration et camps d’extermination) mis en place par le régime nazi après l’incendie du Reichstag en 1933.

Plus de 200.000 personnes — opposants politiques, Juifs, Roms, homosexuels, handicapés, prisonniers de guerre–, ont été emprisonnées dans ce camp, et entre 32.000 et 43.000 d’entre elles y ont perdu la vie, selon les sources, jusqu’à sa libération par les troupes américaines en avril 1945.

Le puzzle n’est pas disponible à la vente sur le site allemand d’Amazon.

JPG : étape suivante, des petits personnages en papier que l’on peut brûler pour faire encore plus réaliste ?

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz