FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 octobre 2012

Lynda Asmani, conseillère de Paris, n’en peux plus de la Klugmania de Patrick Klugman.

Lors de sa visite protocolaire à l’Hôtel-de-ville, l’aiguillon de SOS Racisme suivait – littéralement – François Hollande comme un petit toutou qui attend son sucre, ce qui ne dérida pas l’intéressé, habitué aux manies canines de l’avocat lors du dernier dîner du Crif.

Mais ce n’est pas ce qui déclencha l’ire de l’élue.

Patrick Klugman, élu PS du 17ème arrondissement, dont le vote musulman pour Hollande ne lui a pas plus échappé que l’appel des mosquées à voter pour le locataire de l’Elysée, s’est senti pousser les ailes du justicier (version joufflu) et a déclaré au micro de RCJ que « les fidèles des synagogues de la région parisienne auraient été sermonnés pour les inciter à ne pas voter pour François Hollande à la présidentielle ! ».

Scandalisée par des tels propos – notoirement mensongers – Lynda Asmani d’ordinaire fort discrète et protocolaire, a fait parvenir une lettre aux 120 conseillers municipaux de la ville, pour les alerter des douteux propos du butor.

Car tout de même, Klugman est-il mythomane, aucune synagogue n’ayant bien entendu « imploré le Divin pour éviter le drame socialiste », et les fidèles montrés du doigt sont encore furieux de cette félonie,

Ou bien se prend-il pour « le justicier de la nuit » façon série B, en voulant punir la communauté juive parce qu’elle a osé prouver, par les agressions et les morts qu’elle subit, l’existence du violent antisémitisme maghrébin, et en fond d’écran, sa négation par SOS racisme ?

Lynda Asmani :

Ces accusations sont totalement infondées, et (…) elles peuvent même contribuer à libérer une certaine parole jetant ainsi l’opprobre sur l’ensemble (de la) communauté

JPG : qu’elle n’en doute pas. On ne manque pas de Dieudonné et d’Alain Soral pour reprendre, le moment venu, ces doux mots à leur antisémites oreilles.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Lynda Asmani :

Compte tenu du climat qui règne en ces temps dans notre pays et du contenu inacceptable de ces propos grotesques et même dangereux, je vous demande, Monsieur le maire, quelle serait votre réaction si de pareilles accusations étaient formulées par un dirigeant du Front National ou d’un leader Islamiste ?

JPG : l’exemple est fort bien choisi Madame la conseillère, car l’extrémisme de Klugman Patrick n’a rien à envier à l’islam, ni aux nostalgiques qui décorent une partie du FN.

Lynda Asmani :

C’est parce que je connais votre attachement aux valeurs de la République que je souhaiterais connaître la position de la Majorité et de l’exécutif sur les déclarations de l’un de ses élus.

JPG : la position de Delanoë ? Très claire : il a fait le tour, (si j’ose dire), du boulet rejeté de partout, et a refusé de le nommer au poste d’ « adjoint au maire de Paris aux droits de l’Homme, à l’intégration et aux étrangers extra-communautaires » que Klugman visait. Delanoë lui a préféré une Claudine Bouygues, qui ne bave certainement pas sur les chrétiens pour avancer sa propre carrière.

Encore un effort, et Klugman va peut-être dénoncer, avec l’UOIF, la scandaleuse judaïsation de Jérusalem ?

o-o-o-o
Rappel des épisodes précédents :

Né avec une louche d’argent dans la bouche, Patrick Klugman est un représentant caricatural de la gauche caviar. Encarté au Parti Socialiste, il est vice-président de SOS Racisme.

  • Patrick Klugman a accompli un rare tour de force, celui de faire l’unanimité contre lui dans la communauté juive !
  • Au premier tour de la présidentielle, il a ainsi rendu ce vibrant hommage à Jean Luc Melenchon : « Pendant la campagne, il (Mélenchon) s’est abstenu de parler d’Israël, ce qui ne manque pas de panache ». Il aurait pu inclure les terroristes du Hamas qui n’ont pas non plus parlé d’Israël, cette semaine là.
  • Puis lors d’un 100% Brunet sur RMC, et avant que l’identité de Mohamed Merah ne fût révélée, il fallait l’entendre s’acharner contre Marine Le Pen, et exposer ainsi ses penchants psycho rigides, ne pouvant sortir le Front National de son collimateur, tout en ignorant superbement l’hypothèse islamiste.

Mais il y a mieux…

  • Lors de la soirée du PS pour fêter l’investiture de François Hollande, dimanche 16 Octobre à la Maison de l’Amérique Latine, Klugman croise le journaliste Clément Weil-Raynal et son équipe de reportage de FR 3, qui couvrait la soirée électorale. Patrick Klugman, qui n’a pas apprécié que Weil-Raynal découvre que SOS Racisme tolère sans moufter les appels au boycott d’Israël, perd son sang froid. Se sentant en terrain conquis – il agresse le journaliste, devant des militants socialistes consternés, qui ont fini par lui demander de se calmer, et de laisser le journaliste faire son travail.

Et Jusqu’à la tête du PS…

  • A la soirée du Crif, en février dernier, il fallait voir Julien Dray et Eric Ghebali, autrement mieux structurés intellectuellement, se taper littéralement sur les cuisses en observant Klugman suivre comme un petit toutou François Hollande, lequel n’arrivait pas, malgré ses efforts répétés, à s’en décramponner !
  • Pareil à la mairie du 17e et à l’Hôtel de Ville, où il se dit qu’on ne peut plus le saquer, et que son arrivée est souvent précédée de « tiens voilà le boulet !»
  • Le 19 avril, il fait rédiger un méchant article contre Gilles-William Goldnadel dans la revue la règle du jeu, et s’empresse de l’envoyer, le nunuche, depuis sa propre boîte email, à tous les membres du Comité Directeur du Crif. En substance, le dit article reproche à l’avocat Goldnadel de vivre dans un monde étrange. « Le monde dans lequel vit Gilles-William Goldnadel apparaît bien étrange. Dans ce monde, l’antisémitisme historique, porté par la droite extrême n’existe pas, ou n’existe plus », car « toutes les attaques qui auraient frappé la communauté juive ne seraient dues qu’à un laxisme vis-à-vis de l’islamisme. Un laxisme voire une complaisance qu’il attribue à la gauche française et aux mouvements antiracistes et notamment SOS-Racisme. »
  • En 2002 Klugman, pour l’UEJF, se désiste de l’action engagée contre Edgar Morin et Le Monde, qui avait publié la triste et fameuse tribune antisraélienne d’Edgar Morin : « Les Juifs prennent plaisir à humilier les palestiniens ».
  • En juin 2006, Klugman fait expulser le député Philippe de Villiers de la manifestation en hommage à Ilan Halimi. Que reprochait Patrick Klugman à Philippe de Villiers ? Rien, si ce n’est de ne pas faire partie de son clan, c’est-à-dire de la gauche bien pensante.
  • En 2008 Klugman calomnie Ruddy Haddad, un jeune juif passé à tabac qui était dans le coma, suite à une agression antisémite, et l’accuse d’être un petit délinquant récidiviste dans le but de minimiser l’agression. Quand Klugman a proféré ce mensonge, sur une radio juive, Ruddy ne pouvait se défendre, il était à l’hôpital entre la vie et la mort. Courageux le Klugman.
  • Klugman a attaqué le professeur Millière parce qu’il avait osé critiquer le vilain livre « OPA sur les Juifs de France ».
  • Klugman est aussi celui qui porta plainte contre Eric Zemour pour une phrase de trop chez Ardisson.
  • Idem contre Brice Hortefeux, pour une simple plaisanterie, (mais il n’a pas envie d’embêter les boycotteurs d’Israël : « c’est pas du racisme », dit-il).
  • SOS Racisme, dont il est vice président, a récemment porté plainte contre le journaliste Clément Weil-Raynal, avant de se désister. Klugman n’avait pas apprécié que Weil-Raynal découvre que SOS Racisme tolère sans moufter les appels au boycott d’Israël. Dans le journal de « La Maison des Potes » Stéphane Hessel appellait à boycotter Israël. Klugman raconta partout que SOS Racisme n’a rien à voir avec « La Maison des Potes ».

C’était encore un de ses gros mensonge.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz