Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 octobre 2012

Angela Merkel a deux objectifs : protéger son pays qui commence à souffrir des conséquences de la crise économique du sud de l’Europe, et soutenir l’économie européenne.

Pour atteindre ces objectifs, la chancelière allemande a décidé de renforcer la demande, c’est à dire de soutenir la consommation intérieure.

Et quel est le seul moyen de soutenir la consommation ? La baisse des d’impôts, a déclaré jeudi Angela Merkel.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« C’est notre mission de stimuler l’économie européenne, y compris avec les allègements fiscaux prévus », a dit Angela Merkel lors d’une conférence de presse à Berlin en compagnie du Premier ministre hongrois, Viktor Orban.

« Nous nous efforçons de préserver la croissance et de maintenir la demande intérieure à un niveau élevé afin d’importer des biens en provenance des autres pays de la zone euro », a-t-elle ajouté.

Enfin, l’Allemagne s’aligne sur la France, car elle a compris que François Hollande ne peut pas se tromper, puisqu’il a été élu par la gauche … heu…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz