Quantcast
FLASH
[23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 12 octobre 2012

J’écrirai plus longuement sur le débat Ryan Biden un peu plus tard.

Mes premières impressions : ce débat a été très différent de celui de la semaine dernière entre Obama et Romney.

Par son format d’abord, les deux candidats étaient assis derrière un bureau et faisaient face à la modératrice. Par la place occupée par la modératrice ensuite, car celle-ci a laissé assez vite glisser le masque de la neutralité pour se révéler comme ce qu’elle est ; une militante démocrate. De multiples questions qu’elle posait étaient biaisées. Ryan se faisait souvent interrompre par elle. Biden pouvait interrompre Ryan sans que cela lui attire de remarques. Ryan faisait face à deux adversaires : Biden et Martha Raddatz.

Ce débat a montré aussi deux personnes très différentes.

Ryan connaissait ses sujets, répondait calmement, posément, précisément. Comme on pouvait s’y attendre. Il s’est néanmoins laissé déborder plusieurs fois, sans réagir suffisamment à mes yeux. Il n’a pas non plus réfuté plusieurs affirmations mensongères de Biden.

De son côté, Biden a été dans une posture agressive d’un bout à l’autre du débat, et a non seulement procédé à des affirmations mensongères, mais a tenu des propos assez agressifs concernant Romney et Ryan sans vraiment s’attirer de riposte.

On pourrait dans ces conditions, considérer que Biden s’est doté d’un avantage et sera considéré comme l’ayant emporté, mais pas de manière massive ou significative, pour des raisons que j’explique.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Biden, de fait, a non seulement interrompu verbalement Ryan de nombreuses fois et parlé en même temps que Ryan pour brouiller son message, mais il s’est montré moqueur et condescendant pendant la quasi totalité du temps. Même quand Ryan parlait de manière sérieuse et de sujets graves, Biden ne pouvait s’empêcher de sourire de manière sarcastique, à un point tel qu’on pouvait penser qu’il faisait une publicité pour un dentifrice.

Comme l’a dit Charles Krauthammer : quiconque lira le texte du débat considérera que Ryan a gagné en termes de sérieux des arguments, quiconque a écouté le débat à la radio conclura que Biden l’a emporté nettement, quiconque a regardé le débat à la télévision aura une impression négative de Biden en raison de son comportement physique.

Mon résumé tient dans le titre que je donne à ces lignes : arrogance démocrate. Une modératrice pas du tout modérée, qui pense pouvoir s’ingérer dans le débat et se conduit de manière très partisane. Un candidat démocrate, vice président sortant, totalement irrespectueux de son adversaire. Un candidat républicain sérieux, mais pas suffisamment affirmé en pareil contexte.

Je m’attends à ce que les lignes et les sondages ne bougent pas. Nous verrons.

Reproduction autorisée, avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :