FLASH
[16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  |  [12/11/2018] Des parents néo-nazis qui ont nommé leur fils Hitler emprisonnés en Grande-Bretagne  |  Twitter refuse de supprimer les tweets d’incitation contre le journaliste conservateur de Fox News Tucker Carlson  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 12 octobre 2012

J’écrirai plus longuement sur le débat Ryan Biden un peu plus tard.

Mes premières impressions : ce débat a été très différent de celui de la semaine dernière entre Obama et Romney.

Par son format d’abord, les deux candidats étaient assis derrière un bureau et faisaient face à la modératrice. Par la place occupée par la modératrice ensuite, car celle-ci a laissé assez vite glisser le masque de la neutralité pour se révéler comme ce qu’elle est ; une militante démocrate. De multiples questions qu’elle posait étaient biaisées. Ryan se faisait souvent interrompre par elle. Biden pouvait interrompre Ryan sans que cela lui attire de remarques. Ryan faisait face à deux adversaires : Biden et Martha Raddatz.

Ce débat a montré aussi deux personnes très différentes.

Ryan connaissait ses sujets, répondait calmement, posément, précisément. Comme on pouvait s’y attendre. Il s’est néanmoins laissé déborder plusieurs fois, sans réagir suffisamment à mes yeux. Il n’a pas non plus réfuté plusieurs affirmations mensongères de Biden.

De son côté, Biden a été dans une posture agressive d’un bout à l’autre du débat, et a non seulement procédé à des affirmations mensongères, mais a tenu des propos assez agressifs concernant Romney et Ryan sans vraiment s’attirer de riposte.

On pourrait dans ces conditions, considérer que Biden s’est doté d’un avantage et sera considéré comme l’ayant emporté, mais pas de manière massive ou significative, pour des raisons que j’explique.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Biden, de fait, a non seulement interrompu verbalement Ryan de nombreuses fois et parlé en même temps que Ryan pour brouiller son message, mais il s’est montré moqueur et condescendant pendant la quasi totalité du temps. Même quand Ryan parlait de manière sérieuse et de sujets graves, Biden ne pouvait s’empêcher de sourire de manière sarcastique, à un point tel qu’on pouvait penser qu’il faisait une publicité pour un dentifrice.

Comme l’a dit Charles Krauthammer : quiconque lira le texte du débat considérera que Ryan a gagné en termes de sérieux des arguments, quiconque a écouté le débat à la radio conclura que Biden l’a emporté nettement, quiconque a regardé le débat à la télévision aura une impression négative de Biden en raison de son comportement physique.

Mon résumé tient dans le titre que je donne à ces lignes : arrogance démocrate. Une modératrice pas du tout modérée, qui pense pouvoir s’ingérer dans le débat et se conduit de manière très partisane. Un candidat démocrate, vice président sortant, totalement irrespectueux de son adversaire. Un candidat républicain sérieux, mais pas suffisamment affirmé en pareil contexte.

Je m’attends à ce que les lignes et les sondages ne bougent pas. Nous verrons.

Reproduction autorisée, avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz