Publié par Abbé Alain Arbez le 14 octobre 2012

 

Dans nos liturgies, nous reprenons souvent, comme d’ailleurs à la synagogue, le mot AMEN – אמן – très présent dans la Parole de Dieu. C’est un petit mot de la langue hébraïque, mais qui concentre en lui des significations très riches.

Amen : je crois, j’ai confiance en toi Seigneur !

Amen vient du mot emounah vérité solide, comme la solidité du piquet de la tente d’Abraham plantée aux abords du désert…

Elle doit résister aux tempêtes et à l’adversité pour abriter ceux et celles qui y vivent et également pour offrir l’hospitalité aux hôtes de passage.

AMEN ! Je crois, fermement, en ta présence Seigneur…

C’est ce que nous disons ensemble au cours de nos célébrations, car notre vie s’appuie sur Dieu, et cette confiance est à la base de toutes nos prières, personnelles et communautaires.

Seule cette solidité de nos vies en lien avec Dieu nous permet aussi d’apporter accueil et compassion à d’autres, qui cheminent à nos côtés.

AMEN ! dérive de « emounah », et de « emet » deux mots apparentés dans la Bible, et signifiant : vérité, solidité, fermeté, fiabilité, fidélité…

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Exemple :

« L’Eternel passa devant lui, l’Eternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en grâce, riche en bonté et en fidélité (emet)… » Exode 34.6

Ce verset indique que Dieu seul est la vérité de l’homme. Le mot hébreu est constitué des lettres aleph-mem-tav. Si on enlève le aleph, la première lettre, on obtient met, qui veut dire : la mort.

Le aleph est « au commencement » de l’alphabet, si on retire ce qui est au commencement, dans le projet de Dieu, c’est la mort qui survient. Le projet de Dieu pour nous, c’est son amour, et ses commandements incarnés par Jésus dans ses Béatitudes, nous guident sur le chemin du Royaume.

Reproduction autorisée, avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz