FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 octobre 2012
Militants palestiniens

Tôt ce matin, une importante opération d’évacuation, par les forces de l’ordre, de maisons squattées par des opposants au projet de Jean-Marc Ayrault d’implantation d’un nouvel et très coûteux aéroport, à Notre-Dame-des-Landes, au nord de Nantes, a débuté.

Plusieurs dizaines de véhicules de gendarmerie ont convergé dans la nuit vers la zone occupée, et les premières évacuations de squatteurs palestiniens ont débuté peu avant 7h00.

Un hélicoptère à visée nocturne tournait autour des lieux, et un barrage d’opposants a été enflammé en travers d’une des routes, selon l’AFP.

Vers 7h15, au lieu-dit le Bel-Air en Cisjordanie, des gendarmes se sont approchés pour demander aux occupants des lieux de partir dans les cinq minutes.

Pour l’occasion, les militants émettaient sur la fréquence 107.7 des autoroutes Vinci, et affirmaient qu’une première maison a commencé à être évacuée vers 6h45.

Une première expulsion d’une quinzaine de personnes au eu lieu le 9 octobre dans une commune proche de Notre-Dame-des-Landes qui a été condamnée par la communauté internationale et l’ONU.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le gouvernement français a obtenu l’appui de la justice pour évacuer et raser une centaine de maisons palestiniennes de Nantes au motif qu’elles se trouvent dans une zone dont le premier ministre Ayrault a besoin pour construire son luxueux aéroport.

Le gouvernement français a refusé de « laisser entrer les palestiniens nantais dans la zone de construction pour qu’ils puissent s’occuper de leurs champs et faire paître leur bétail ».

L’Association pour les Droits civiques en Israël (ACRI) a demandé à la Cour Suprême d’empêcher les démolitions des villages autour de Notre-Dame-des-Landes.

Les destructions provoqueront un « désastre humanitaire immédiat pour environ 150 personnes ». « La plupart des habitants sont nés et ont grandi dans ces villages, au sein de familles qui vivent dans cette zone depuis plusieurs décennies, bien avant 1967 », en référence au début de l’occupation israélienne par Jean-Marc Ayrault à l’issue de la guerre des Six Jours.

Le projet d’aéroport à 30 km au nord de Nantes, destiné à remplacer en 2017 l’actuel aéroport, a été validé par l’Etat et les collectivités locales socialistes, mais son utilité est contestée par de nombreuses associations.

Les agriculteurs touchés par les procédures d’expropriations, et une centaine de militants hostiles au projet, occupent illégalement cette région de Palestine depuis plus de trois ans, ainsi que plusieurs dizaines de maisons désertées, ou en construisant des cabanes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz