FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 octobre 2012

L’incident s’est passé il y a quelque temps, dans une église de Genève. L’accélération des agressions de ce genre tendraient à démontrer un interventionnisme islamique programmé, en terres infidèles. Il vaut la peine d’analyser ce genre d’événement.

Un samedi soir, à 18h00, dans une église catholique, un prêtre célèbre l’eucharistie avec une centaine de fidèles de sa paroisse.

Pendant la lecture des textes bibliques, il voit depuis son siège de présidence un homme entrer brusquement dans l’allée de la nef, (une casquette rouge vissée sur la tête) et se diriger droit vers le chœur. Les fidèles regardent cet homme étrange passer au milieu d’eux, étonnés de sa démarche. Sans hésiter, l’homme se positionne devant l’assemblée, il interrompt la personne laïque qui faisait la deuxième lecture extraite d’une lettre de St Jean, dont le texte mentionnait le terme de « fils de Dieu »…

L’inconnu enchaîne d’une voix forte et sans accent particulier, dans un excellent français avec une diction parfaite : « non, messieurs dames ! Dieu n’a pas de fils ! Ce qu’on est en train de vous raconter est faux, totalement faux » (en montrant du doigt le lecteur). « Nous les musulmans, nous connaissons la vérité : Dieu n’a pas de fils. Jésus n’est pas le fils de Dieu, vous n’êtes pas ses fils, car le saint coran nous dit qu’Allah n’a pas d’épouse pour engendrer des fils. Allah exige qu’on obéisse à ses lois, un point c’est tout ! »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et s’ensuivent des considérations sur les saintes Ecritures falsifiées par les juifs et les chrétiens, etc, etc, avec citations en arabe à l’appui, cela, pendant de très longues minutes. Les fidèles interloqués ne réagissent pas, attendent que le discours se termine.

Le célébrant a décidé de ne pas bouger de son siège, afin de ne pas envenimer la « prise d’otages », donc il reste silencieux et volontairement, n’entre pas en discussion avec l’intrus dans le but de ne pas relancer ses arguments. Il ne souhaite pas descendre les marches du chœur pour aller, en habits sacerdotaux, prendre le « prédicateur » par le bras, mais espère que quelqu’un va se lever pour le faire sortir…rien ne se passe. Au bout d’un moment, l’homme stoppe son prêche, regarde l’assemblée, puis sort une cigarette et l’allume devant tout le monde, lâche un gros nuage de fumée, enfin tourne les talons et repart par le même chemin vers la sortie.

Le célébrant poursuit la célébration sans aucun commentaire. La parenthèse de la « dawa » est terminée… A la sortie de la messe, les gens réagissent en minimisant l’événement, sans doute par manque de conscience globale du problème, et le prêtre essaie de leur faire prendre en compte la gravité du fait, ne serait-ce que sur le plan du respect mutuel dans la vie civique.

Visiblement, la surprise et la peur suite à cet acte de « terrorisme spirituel » ont engendré le déni.

Le lendemain, le prêtre passe au poste de police et fait une déclaration en décrivant les faits. Le gendarme lui fait signer et place la feuille sur une pile de dossiers. Malgré le signalement précis, il n’y a jamais eu de suite à cet incident. Cependant, des amis évangéliques du centre de Genève ont raconté que, une semaine plus tard, le même homme au teint sombre et au verbe haut, casquette sur la tête, était venu interrompre le culte de la même manière, avec les mêmes propos. Il estimait de son « devoir » de proclamer la « vraie foi », et perturber une célébration chrétienne était pour lui un acte de « légitime défense » islamique devant l’incrédulité des impies que sont les « associateurs » honnis par le coran.

Imaginons un instant une situation inverse : quelqu’un venant interrompre la prière du vendredi dans une mosquée pour vanter la supériorité des Ecrits judéo-chrétiens et dire à la foule des musulmans qu’elle fait fausse route…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz