FLASH
[18/10/2017] Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 octobre 2012
Ecole algérienne

A Aulnay-sous-bois en France, une professeur de mathématiques du collège Victor-Hugo a fait une remontrance à un élève qui n’a pas apprécié. Il lui a mis un coup de tête et lui a cassé le nez. L’élève a été interpellé. Une enquête pour violences a été ouverte.

L’enseignante a le nez fracturé, elle a été conduite à l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois.

A Alès, mardi dernier, à la sortie des classes, la maman d’une écolière de maternelle veut réprimander un enfant qui s’en est pris à sa fille. La maîtresse s’interpose et lui explique que l’équipe enseignante a fait le nécessaire, et que la mère n’a pas à intervenir directement.

La maman n’a pas apprécié, retire son foulard de la tête, et tente d’étrangler l’institutrice. Elle était en train de serrer lorsque les personnes présentes l’ont arrêté.

Elle est convoquée devant le tribunal correctionnel d’Alès.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A Amiens, un élève du lycée professionnel de l’Acheuléen a été mis en examen pour avoir agressé une enseignante de mathématiques au gaz lacrymogène.

A Marseille, samedi dernier, un enseignant a été tabassé par trois étudiants qui n’appartenaient pas à sa classe. Suite à cela, les enseignants ont décidé de faire grève pendant une journée. Les trois jeunes coupables ne seront pas forcément renvoyés.

Et « pour trois faits divers dont parlent tous les journaux, il y en a des dizaines dont on ne parle pas et qui laissent les enseignants dépourvus et souvent psychologiquement affectés », explique Marie-Pierre Longuet, responsable à l’association Autonome de solidarité laïque (ASL42).

Mais rien de tout cela ne doit surprendre…

En Algérie, les professeurs sont de plus en plus victimes de violences de la part des élèves : il y a déjà plus 1000 agressions répertoriées depuis le début de l’année, rapporte le site algerie-focus.com qui cite Latifa Remki, directrice des activités culturelles et sportives et de l’action sociale au ministère de l’Education nationale (1), et il y en avait 6000 en 2009/2010, ce qui laisse supposer que les comptes de l’année ne sont pas encore faits.

Et là, pas de Vladimir ou de Kevin, on ne pourra pas dire que les élèves ne sont pas musulmans, ni que l’islam n’a rien à voir là dedans, ni qu’il ne faut pas faire d’amalgames.

Ce qui est inquiétant, puisque ces racailles importent du pays leurs habitudes culturelles, c’est qu’en 2011, toujours en Algérie, il y a eu 40 043 cas de violence entre élèves ! 40 043…

La France a encore un peu de marge, mais pour combien de temps, au rythme de cette saloperie d’immigration à pas forcé ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.algerie-focus.com/blog/2012/10/18/algerie-sos-enseignants-en-danger/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz