FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 octobre 2012
Ecole algérienne

A Aulnay-sous-bois en France, une professeur de mathématiques du collège Victor-Hugo a fait une remontrance à un élève qui n’a pas apprécié. Il lui a mis un coup de tête et lui a cassé le nez. L’élève a été interpellé. Une enquête pour violences a été ouverte.

L’enseignante a le nez fracturé, elle a été conduite à l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois.

A Alès, mardi dernier, à la sortie des classes, la maman d’une écolière de maternelle veut réprimander un enfant qui s’en est pris à sa fille. La maîtresse s’interpose et lui explique que l’équipe enseignante a fait le nécessaire, et que la mère n’a pas à intervenir directement.

La maman n’a pas apprécié, retire son foulard de la tête, et tente d’étrangler l’institutrice. Elle était en train de serrer lorsque les personnes présentes l’ont arrêté.

Elle est convoquée devant le tribunal correctionnel d’Alès.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A Amiens, un élève du lycée professionnel de l’Acheuléen a été mis en examen pour avoir agressé une enseignante de mathématiques au gaz lacrymogène.

A Marseille, samedi dernier, un enseignant a été tabassé par trois étudiants qui n’appartenaient pas à sa classe. Suite à cela, les enseignants ont décidé de faire grève pendant une journée. Les trois jeunes coupables ne seront pas forcément renvoyés.

Et « pour trois faits divers dont parlent tous les journaux, il y en a des dizaines dont on ne parle pas et qui laissent les enseignants dépourvus et souvent psychologiquement affectés », explique Marie-Pierre Longuet, responsable à l’association Autonome de solidarité laïque (ASL42).

Mais rien de tout cela ne doit surprendre…

En Algérie, les professeurs sont de plus en plus victimes de violences de la part des élèves : il y a déjà plus 1000 agressions répertoriées depuis le début de l’année, rapporte le site algerie-focus.com qui cite Latifa Remki, directrice des activités culturelles et sportives et de l’action sociale au ministère de l’Education nationale (1), et il y en avait 6000 en 2009/2010, ce qui laisse supposer que les comptes de l’année ne sont pas encore faits.

Et là, pas de Vladimir ou de Kevin, on ne pourra pas dire que les élèves ne sont pas musulmans, ni que l’islam n’a rien à voir là dedans, ni qu’il ne faut pas faire d’amalgames.

Ce qui est inquiétant, puisque ces racailles importent du pays leurs habitudes culturelles, c’est qu’en 2011, toujours en Algérie, il y a eu 40 043 cas de violence entre élèves ! 40 043…

La France a encore un peu de marge, mais pour combien de temps, au rythme de cette saloperie d’immigration à pas forcé ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.algerie-focus.com/blog/2012/10/18/algerie-sos-enseignants-en-danger/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz