Quantcast
FLASH
[15/09/2019] Officiel : les Parisiens sont masochistes. Hidalgo est en tête au 1er tour, malgré les rats, la saleté, les embouteillages et les rues bloquées  |  [14/09/2019] Des installations pétrolières de l’Arabie saoudite bombardées par des frappes de drones d’une organisation terroriste affiliée à l’Iran au Yémen  |  Trump confirme la mort du fils de Ben Laden  |  [11/09/2019] Elizabeth Warren devant Biden auprès des Démocrates  |  Une femme poignardée à Jaffa au sud Tel Aviv lors d’un attentat terroriste. La police mène une chasse à l’homme à la recherche de l’agresseur, qui ne ressemble pas à un nazi blanc suprémaciste  |  Vers 12:00, les sirènes d’alarme ont retenti dans le sud d’Israël, près de la frontière avec Gaza, un certain nombre de bruits d’explosions ont été entendues  |  Le régime iranien prie pour la défaite de @netanyahu, qui lui a fait plus de mal que quiconque. Ce faisant, il montre aux israéliens que Bibi est le meilleur candidat pour la sécurité  |  [10/09/2019] #Israël : Le dôme de fer a fait son travail, plusieurs interceptions entendues  |  #Israël : Alerte missile a retentit ce soir sur les villes d’Ashkelon et d’Ashdod  |  La toute 1ère cérémonie en dehors des USA commémorant les attentats du 11 septembre aura lieu dans le pays qui a apporté à l’Occident les droits de l’homme – non, pas la France – Jérusalem #September11  |  [07/09/2019] Un gang terroriste de Gaza a lancé un drone sur Israël qui a largué un explosif ; un véhicule de l’armée a été légèrement endommagé. En réponse, Tsahal a ciblé les terroristes  |  [06/09/2019] Rafraîchissant : seuls 6% des électeurs américains croient au risque d’un réchauffement climatique  |  [04/09/2019] #Brexit: Le parlement a forcé le Premier ministre Boris Johnson à demander une extension pour sortir de l’UE – totalement contre le choix du peuple  |  La dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, affirme que le projet de loi communiste controversé sur l’extradition a été entièrement retiré par la Chine  |  #Israël remporte toutes les médailles du championnat du monde de planche à voile  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 22 octobre 2012

Le débat de ce soir sera important. En matière de crédibilité économique, Mitt Romney a déjà gagné la partie.

Aucun entrepreneur américain, aucun chômeur espérant retrouver du travail, aucun salarié ayant vu son niveau de vie baisser de plusieurs milliers de dollars au cours des quatre dernières années ne peut se faire la moindre illusion sur Barack Obama qui, d’ailleurs, ne propose rien, sinon la continuation de politiques qui ont si bien réussi, et se contente dès lors de continuer à faire tout son possible pour traîner dans la boue son adversaire (une publicité de la campagne Obama diffusée présentement en Ohio présente encore Mitt Romney comme un homme souhaitant la banqueroute d’entreprises et le décrit comme n’étant pas « l’un d’entre nous »).

Il reste à Mitt Romney à gagner la partie en politique étrangère. Cela aurait été chose faite lors du précédent débat sans la façon honteuse dont Candy Crowley s’est prêté au jeu d’Obama et s’est faite complice des subterfuges de celui-ci.

le 11 septembre 2012 quatre hommes sont morts dans une attaque terroriste d’al Qaida à Benghazi

Cela devrait être chose faite dans quelques heures. Le bilan de Barack Obama était déjà accablant avant le 11 septembre 2012. Depuis, ce bilan est devenu plus accablant encore, puisque le 11 septembre 2012 quatre hommes sont morts dans une attaque terroriste d’al Qaida à Benghazi, et puisqu’il est désormais clair que l’administration Obama et Obama lui-même ont procédé à une falsification des faits extrêmement grave.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Je pense que Barack Obama va tenter de jouer la fausse indignation, prendre la posture de l’homme d’Etat qu’il n’est pas, reprocher à Mitt Romney de « politiser » un crime horrible.

Je pense que Mitt Romney trouvera les mots pour répondre.

Je pense qu’Obama va tenter de submerger Mitt Romney sous un torrent de mensonges de façon à ce que ce dernier passe son temps à répliquer et à rétablir les faits, et soit ainsi en posture défensive.

Je pense que Mitt Romney doit rétablir les faits, mais doit aussi ne pas y consacrer l’essentiel de son temps de parole et faire ce que suggère Bill Kristol dans le Weekly Standard, s’adresser à l’Amérique.

De fait, l’heure est grave. Il faut qu’il y ait bientôt à nouveau un Président des Etats Unis à la Maison Blanche, car avec Obama, il n’y a pas de Président des Etats-Unis à la Maison Blanche.

Mitt Romney doit montrer qu’il est ce Président.

Il doit expliquer l’immense désastre que constituent les années Obama, et expliquer aussitôt que ce désastre n’est pas irrémédiable et que les Etats Unis d’Amérique sont toujours les Etats-Unis d’Amérique.

Il doit d’adresser non pas seulement aux Républicains et aux conservateurs, mais à tout le peuple américain, en disant que les années Obama sont une anomalie, une grave aberration, et qu’il s’agit de mettre fin à l’aberration.

Il doit intégrer à son discours l’esprit de Harry Truman lorsque celui-ci a reconnu Israël sans attendre et mis en place la doctrine de l’endiguement de l’Union Soviétique, l’esprit de John Kennedy lorsque celui-ci a parlé sans ambiguïté des dangers du communisme (Kennedy a commis de graves erreurs concernant Cuba et face à Khrouchtchev, mais là n’est pas l’essentiel aujourd’hui). Il doit intégrer l’esprit de Ronald Reagan, bien sûr, en montrant que ce qui a été au cœur de la doctrine Reagan (la paix par la puissance) sera au cœur des années Romney si elles commencent au lendemain du 6 novembre.

Le monde a besoin que les Etats-Unis aient un Président

Mitt Romney a déjà parlé de cette façon dans son discours de politique étrangère. Je ne veux pas douter qu’il le fera à nouveau.

Les Etats-Unis d’Amérique ont besoin d’un Président. Le monde a besoin que les Etats-Unis aient un Président.

Je ne veux, pour l’heure, pas envisager l’hypothèse d’une réélection d’Obama. Et je considère qu’au vu du bilan des années Obama, au vu de la façon ignominieuse dont toute l’administration Obama s’est conduite depuis le 11 septembre 2012, au vu de la situation en Syrie et au Proche-Orient en général, au vu de la situation en Libye, en Egypte, en Afrique subsaharienne, en mer de Chine ou en Amérique latine, ceux qui se réjouiraient encore de la perspective d’une réélection de Barack Obama sont d’une irresponsabilité criminelle.

Je n’ai pas vu trace de l’affaire Benghazi dans la presse française, ou vraiment très peu. Cette non information fait partie intégrante de l’irresponsabilité susdite.

Reproduction autorisée, avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz