Publié par Michel Garroté le 26 octobre 2012

La bière à Paris c’est fini. Allons en stop à Munich.

Michel Garroté, réd en chef –  Je lis (extraits ; lien en bas de page) : « la crise vient d’inspirer à nos gouvernants une mesure pour le moins saugrenue, qui risque d’entamer ces rares moments de grâce dans notre vie de tous les jours et d’abîmer, à travers eux, toute une culture. Le gouvernement envisage en effet de s’en prendre à la bière, en augmentant de 160% une taxe qui pèse traditionnellement sur cette boisson. 160% d’augmentation sur 95% des bières vendues en France ».

« Rares sont les secteurs qui pourraient survivre à un tel choc. C’est un secteur d’activité bien implanté dans nos territoires que l’on cible, et, de surcroît, un produit populaire. Car ce sont, bien évidemment, les consommateurs eux-mêmes, et d’abord les plus défavorisés d’entre eux, qui vont être mis à contribution, puisque la mesure entraînerait une augmentation de 20% à 25% du prix à la consommation de cette boisson aussi ancestrale que conviviale ».

Je suppose que cette mesure imbécile participe du redressement productif montebourgeois.

J’ai publié hier jeudi un article sur la hausse délirante du tabac en France.

Maintenant, la bière.

Bientôt le pain ?

L’affolante idiotie c’est maintenant.

Qu’attendent les Français pour investir pacifiquement les jardins de l’Elysée ?

Auraient-ils peur de Rottweiler ?

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

http://fr.news.yahoo.com/demain-derni%C3%A8re-gorg%C3%A9e-bi%C3%A8re-130107852.html

Mon article sur la hausse délirante du tabac en France :

http://www.dreuz.info/2012/10/ecolo-terrorisme-et-racket-public/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz