FLASH
[20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 octobre 2012

Les musulmans considèrent Mindanao, l’une des trois iles principales de l’archipel des Philippines, comme leur territoire ancestral, depuis l’époque des sultanats musulmans établis avant l’arrivée des catholiques espagnols au 16e siècle.

Comme pour l’Andalousie, comme pour la Palestine, comme pour la France jusqu’à Poitiers, les musulmans font remonter leurs droits du sol au moment où ils ont été chassés, « oubliant » que pour avoir été chassés, c’est qu’eux mêmes avaient conquis des terres appartenant à d’autres peuples.

Les chefs de la rébellion musulmane aux Philippines, le Front Moro islamique de libération, et d’autres groupes rebelles se battent pour leur indépendance depuis le début des années 70.

Aux Philippines, la guerre de la religion de paix d’amour et de tolérance a fait plus de 150.000 morts, et laissé des pans entiers de la région et de la population dans une immense pauvreté. Si l’on n’en parle pas, cela n’existe pas, et les islamistes continueront à réclamer une condamnation de l’ONU pour les quatre « résistants » palestiniens et demi éliminés par Israël.

En 1996, le gouvernement et les musulmans Philippins ont signé un accord de paix créant une région autonome à Mindanao. Mais le modèle a échoué et un nouvel accord doit lui substituer un cadre constitutionnel plus précis.

Les indépendantistes musulmans et et le gouvernement philippin ont donc signé, mi octobre à Manille, un accord mettant fin à 40 ans d’une insurrection meurtrière. Les accords établissent la création, d’ici 2016, d’une région autonome islamique dans le sud de l’archipel : par la terreur, les musulmans ont presque déjà gagné leur 58e état, l’objectif de l’islam auquel ils ne renonceront pas étant 100% du monde.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Manille et le Front moro islamique de libération (MILF) ont signé un accord-cadre créant une zone semi-autonome sur les îles de Mindanao, dans le sud de l’archipel, où vivent entre 4 et 9 millions de musulmans sur 20 millions d’habitants.

« Nous sommes honorés d’être accueillis à Manille mais c’est juste le début d’un long chemin vers la paix », a déclaré à l’AFP Ghazali Jaafar, le vice-président du MILF chargé des affaires politiques, ce qui signifie que les accords ne sont qu’une étape temporaire.

En échange de pouvoirs étendus en matière fiscale ainsi que d’une « partie équitable » des richesses de la région, le MILF renonce à l’indépendance et organise le désarmement de ses 12.000 hommes.

La charia, la loi islamique, sera appliquée au civil mais pas au pénal.

La « loi fondamentale » (Constitution) régissant le territoire devra être votée par le Parlement d’ici à 2015, puis ratifiée par référendum par la population locale.

Le groupe islamiste Abou Sayyaf, lié à Al-Qaïda, était exclu des négociations. Il ne compte plus que 300 terroristes, et survit grâce au soutien de communautés musulmanes dans le sud des Philippines et à l’argent tiré des kidnappings et autres activités criminelles.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.france24.com/fr/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz