Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 octobre 2012

Angela Merkel a deux objectifs : protéger son pays qui commence à souffrir des conséquences de la crise économique du sud de l’Europe, et soutenir l’économie européenne.

Pour atteindre ces objectifs, la chancelière allemande a décidé de renforcer la demande, c’est à dire de soutenir la consommation intérieure.

Et quel est le seul moyen de soutenir la consommation ? La baisse des d’impôts, a déclaré jeudi Angela Merkel.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« C’est notre mission de stimuler l’économie européenne, y compris avec les allègements fiscaux prévus », a dit Angela Merkel lors d’une conférence de presse à Berlin en compagnie du Premier ministre hongrois, Viktor Orban.

« Nous nous efforçons de préserver la croissance et de maintenir la demande intérieure à un niveau élevé afin d’importer des biens en provenance des autres pays de la zone euro », a-t-elle ajouté.

Enfin, l’Allemagne s’aligne sur la France, car elle a compris que François Hollande ne peut pas se tromper, puisqu’il a été élu par la gauche … heu…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous