FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 novembre 2012

Après trois ans de résistance citoyenne, le maire socialiste d’Erstein, Jean-Marc Willer, a mordu la poussière : sa mosquée n’a pas été construite.

Au printemps 2009, le maire socialiste piège les habitants d’un quartier résidentiel d’Erstein en annonçant l’ouverture prochaine d’une épicerie en face de l’école du Briehly. Les gens sont ravis d’avoir à nouveau un commerce de proximité près de chez eux.

Mais la réalité est tout autre.

En fait d’épicerie, fin octobre 2009, le maire prévient qu’une mosquée (cofinancé par la mairie, mais il le cachera), remplacera l’épicerie.

Réunion publique le 6 novembre 2009. Le maire refuse de tenir compte de l’avis des riverains, et en rajoute une couche : les Turcs disposeront aussi d’une salle de danse et de musique. Les problèmes de stationnement, de circulation, de nuisance ? Le maire s’en moque, il ricane et prend les citoyens de haut.

S’engage alors un bras de fer de trois ans.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

S’estimant au dessus des lois, le maire signe un permis de construire qui ne respecte pas la règlementation, ni le plan d’occupation du sol.

Mal lui en a pris. Les habitants ne se laissent pas faire.

Réunis dans une association, ils chargent Me Pierre-Marie Bonneau, avocat au barreau de Toulouse, de déposer un recours contre le permis.

Le 13 septembre 2012, le Tribunal administratif annule le permis de construire irrégulier.

Le petit maire s’entête et fait appel. Pire encore, il autorise les turcs à poursuivre les travaux en toute illégalité, et refuse de leur faire dresser procès-verbal.

Le 25 octobre, naturellement, la Cour administrative d’appel de Nancy confirme : le permis de construire est annulé.

Le maire pensait peut-être acheter les voix des musulmans sur le dos des habitants d’Erstein

Mais sachant qu’il allait perdre, le maire socialiste, qui a probablement pensé pouvoir acheter les voix des musulmans sur le dos des habitants d’Erstein, avait déjà accordé un nouveau permis à l’association turque le 2 juillet 2012, truffé de nouvelles irrégularités.

L’association des riverains à immédiatement chargé Me Bonneau de déposer un nouveau recours, et elle a découvert, entre temps, le pot aux roses :

Alors qu’il était sous le coup d’un recours contre le permis, le maire a fait voter une subvention de 65 000 € aux musulmans pour la construction de la mosquée, et il en a demandé autant au Conseil général du Bas-Rhin, qui a accordé 30 000 €. Que d’irrégularités au regard du droit administratif…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.alsacedabord.org/2012/10/erstein-le-maire-naura-pas-sa-mosquee/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz